Ayant presque abouti, les pourparlers de paix au Soudan du Sud se sont heurtés à des obstacles. L’Alliance du mouvement d’opposition du Soudan du Sud, a déclaré qu’il serait « inutile de signer un accord si la loi sur la sécurité nationale est promulguée par le président. »

En 2018, un accord de paix avait mis fin à une guerre civile faisant rage depuis 2013 en prévoyant la création d’un gouvernement d’union nationale, avec Salva Kiir au poste de président et son rival Riek Machar comme vice-président, les deux hommes au centre de la guerre civile qui fit près de 400.000 morts et des millions de déplacés…

Soudan du Sud : les pourparlers de paix sont menacés (msn.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici