La chanteuse béninoise Angélique Kidjo a enchanté samedi soir le public de la scène de Bouregreg, grâce à sa performance magistrale, offrant une véritable ode à la diversité culturelle et à la puissance de la musique africaine, en cette dernière journée de la 19ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde.

Angélique Kidjo a offert une performance exceptionnelle en interprétant ses meilleures chansons. Chaque morceau était une célébration vibrante de ses influences africaines mélangées à des sonorités funk et pop, gratifiant le public d’un voyage musical émotionnellement riche.

C’est avec une énergie contagieuse et une présence scénique captivante qu’Angélique Kidjo a transporté les spectateurs dans un tourbillon de rythmes envoûtants et de mélodies enjouées. Son style musical unique, qui marie habilement des chansons folkloriques traditionnelles béninoises, du blues profond et du R&B ouest-africain fervent, a été le fil conducteur d’un spectacle riche en textures et en émotions.

À travers des moments d’intensité pure et des instants de douceur enveloppante, l’artiste béninoise a non seulement diverti, mais a aussi inspiré une audience reconnaissante et enthousiaste, créant ainsi une soirée mémorable et inoubliable au sein de la capitale.

Née au Bénin, Angélique Kidjo est une icône mondiale de la musique africaine, reconnue pour sa voix puissante et son engagement en faveur de la diversité culturelle. Depuis ses débuts dans les années 1980, elle a conquis le monde avec un style musical unique mêlant les rythmes traditionnels de l’Afrique à des influences funk, jazz et pop. Elle a, par ailleurs, remporté de nombreux prix prestigieux, dont plusieurs Grammy Awards, et continue de captiver les publics à travers le monde avec sa musique vibrante et inspirante.

Placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 19ème édition du Festival Mawazine- Rythmes du Monde (21-29 juin) est organisée par l’Association Maroc Cultures, sous le signe de « la diversité et de la fête ».

Rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc, cette manifestation artistique est considérée parmi les plus grands évènements culturels au monde, offrant une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et de Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et des artistes de renom.

Mawazine 2024 : Angélique Kidjo réinvente ses classiques avec passion (msn.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici