Contact
Qui sommes nous

Centrafrique : En 2021, environ 1,84millions de personnes touchées par l’aide humanitaire

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 24 janvier 2022

1,84 millions de personnes ont reçu une assistance multisectorielle en 2021. Au cours de l’année également, 387 incidents ont affecté les travailleurs humanitaires et 664 491 déplacés interne, c’est le tableau dressé par les humanitaires, dans le cadre des réalisations au titre de l’année 2021.

Des avancées, des difficultés mais aussi des défis humanitaires considérables, que nous pouvons découvrir dans le bilan, regroupés sous forme de données en 2021 en République Centrafricaine. Sur les cas des violences basées sur genre à travers le pays, il faut noter que les humanitaires fournissent de l’aide aux communautés à travers l’assistance aux victimes, afin d’atténuer les souffrances de ces dernières.

Au cours des neufs premiers mois de 2021, les acteurs humanitaires sont parvenus à fournir une assistance multisectorielle à 1,7 millions de personnes. Les menaces des engins explosifs continuent de s’accentuer en République Centrafricaine. Au moins 23 civils ont trouvé la mort parmi lesquels, des enfants et 29 blessés entre janvier et novembre 2021.

La population civile continue de payer le prix pendant les tensions et les violences qui se poursuivent dans plusieurs parties du pays. Au cours des onze premiers mois de 2021, 387 incidents affectant les travailleurs humanitaires ont été répertoriés. Pendant le mois de novembre, 22 incidents ont été comptabilisés, 21 en octobre dans les zones les plus touchées notamment la préfecture de l’Ouham, Ouaka, et Bangui.

L’urgence humanitaire en République Centrafricaine a atteint des niveaux jamais vus depuis 2015 suite à la nouvelle dynamique du conflit observé depuis décembre 2020. Le nombre des personnes déplacées internes s’élève à 664 491 en 2021 composés de 181 027 personnes vivant dans des sites et 483 464 dans la famille d’accueil. C’est pour dire qu’il y a une baisse par rapport aux autres mois. Apres l’incursion et attaque des groupes armés en janvier 2021, 68 762 nouveaux cas viennent rallonger la liste des personnes déplacées en Centrafrique. Il s’agit des préfectures de la Basse-Kotto, de la Ouaka, de l’Ouham-Pendé et à Bangui.

La propagation du conflit et la hausse des graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire depuis des années, pour répondre aux besoins de la population centrafricaine en 2021, les acteurs humanitaires ont fourni une réponse inclusive, protectrice et fondée sur les principes humanitaires à 1,84 millions de personnes extrêmement vulnérables.

La réponse, basée sur une compréhension commune des besoins humanitaires, cible en priorité des personnes affectées par des chocs liés aux violences basées sur le genre.

En Centrafrique, 3,1 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire et de protection. Parmi elles, 2,2 millions ont des besoins si variés et si sévères que leur bien-être physique et mental est en danger. Les évaluations menées par les acteurs humanitaires permettent de déterminer l’ampleur des besoins, comprendre leur nature et définir l’approche de réponse nécessaire. (abangui.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram