Contact
Qui sommes nous

Pama: Une armée de terroristes attaque la ville après la marche

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 13 juin 2022

La journée du samedi 11 Juin 2022 a été très difficile pour les populations de Pama. Par centaines, les habitants de la ville de Pama ont marché pour demander plus de sécurité et d’actions pour sauver la province de Kompienga. Une marche qui n’a duré que quelques minutes puisque les terroristes se sont invités. Venus en nombre important juste quelques minutes après la marche, l’attaque sera repoussée vigoureusement par les forces de défense et sécurité (FDS) de la ville.

« Pendant la marche, nous avons appris qu’une armée de terroristes se dirigeait vers Pama. » nous a confié une source sécuritaire. « Très rapidement, nous avons encadré la marche et demandé aux populations de se mettre en lieu sûr » a-t-il ajouté. « Les populations se sont dispersées et les FDS appuyés par les Volontaires pour la Défense de la Patrie, se sont organisés pour les attendre. », continue-t-il avant de finir par nous dire que l’attaque a été repoussée fort heureusement, et que le bilan fait plusieurs terroristes neutralisés et un FDS blessés.

La province de la Kompienga est coupée du reste du pays depuis plus de 5 mois. L’électricité, l’eau et les produits de premières nécessité sont tout le temps en rupture. La commune est sous embargo et les terroristes contrôlent plus de 45 villages sur les 47 villages de la Province. Seules les villes de Pama et de Kompienga sont sous contrôle.

Au cours de la marche, les populations ont adressé une lettre au haut-commissaire absent de la province selon les marcheurs depuis plus d’un an. Ils dénoncent le délaissement de la province par certaines administrations ralentissant de fait, la vke publique. Un marcheur joint au téléphone, nous a confié que la ville vit dans la psychose et que tous les jours, les populations attendent et sont prêtes pour une attaque terroriste.

La ville de Pama est encerclée et subit au moins 2 attaques par semaine. Mais par les forces des choses, les FDS et les VDP arrivent tout temps à repousser les attaques et la ville tient toujours débout. L’État est interpellé pour sauver cette population. Madjoari, l’une des trois communes de la province a déjà plié bagages et se retrouve aujourd’hui totalement occupée par les forces du mal. Pama et Kompienga sont fortement acculées et Dieu seul sait combien de temps, elles résisteront encore si des actions fortes ne sont pas entreprises. (aouaga.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram