Contact
Qui sommes nous

L’opposition sénégalaise sous pression

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 25 juin 2022

La justice sénégalaise maintient en détention deux députés d'opposition et neuf autres personnes poursuivies pour avoir bravé l'interdiction de manifester, le 17 juin dernier à Dakar. L'appel a été lancé par la coalition d'opposition Yewwi Askan wi, dont la liste pour les législatives du 31 juillet a été invalidée.

Le tribunal de Dakar a renvoyé au 27 juin le procès des parlementaires Déthié Fall et Mame Diarra Fame, et de neuf autres prévenus. Le juge a expliqué vouloir regrouper ce jour-là leurs dossiers avec ceux de 75 autres personnes appelées à être jugées en relation avec la manifestation interdite du 17 juin.

Les tensions vont grandissant au Sénégal depuis que le Conseil constitutionnel a confirmé l'invalidation le 3 juin de la liste nationale des titulaires de la coalition Yewwi Askan wi pour les législatives.

Ainsi, le principal opposant, Ousmane Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et candidat déclaré à celle de 2024, et d'autres figures de l'opposition se retrouvent écartés de la course. L'opposition réclame le rétablissement de la liste et a menacé d'empêcher la tenue des élections.

Hamadou Tidiane Sy, journaliste sénégalais, qui a participé au Global Media Forum 2022 de la DW à Bonn, réagit à cette actualité. Ecoutez son interview en cliquant sur l’image ci-dessous. (dw.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram