Contact
Qui sommes nous

Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances : la CICA-RE et la BAD signent une convention d’investissement de plus de 6 milliards de Fcfa

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 12 juin 2022

La Compagnie Commune de Réassurance des Etats Membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances CICA-RE et la Banque Africaine de Développement ont sous le haut parrainage de M. Adama Coulibaly, le ministre de l’économie et des finances procédé, ce jeudi 9 juin 2022, à la signature d’une convention d’investissement qui voit la banque injecter 6,56 milliards de FCFA dans le capital de la compagnie.

En 2009, le capital de la CICA-RE était de 6 milliards de FCFA et n’a cessé de croitre depuis lors du fait de partenariats public/privé dans l’administration et la gestion des affaires que la compagnie a entrepris.

« Cette coopération nouvelle porte désormais le capital de la CICA-RE à 60 milliards de FCFA et voit par la même occasion l’entrée de la banque au conseil d’administration de la compagnie » s’est réjoui Karim Diarrassouba, le directeur général de la CICA-RE.

« L’entrée de la banque permettra à la compagnie d’augmenter ses capacités de souscription et de conservation ; d’améliorer son ratio de fonds propres sur chiffre d’affaires ; de renforcer sa résilience à la survenance de sinistres importants ; de renforcer son cadre de gouvernance avec un probable effet sur sa notation financière ; et de renforcer l’accompagnement des Etats membres dans leur développement économique », a-t-il expliqué.

Selon le premier responsable de la CICA-RE, son institution est sur une très bonne dynamique de développement et de stabilité financière : « La CICA-RE entend maintenir cette dynamique de croissance et de solidité financière de manière durable. C’est pourquoi nous exhortons nos partenaires à toujours faire confiance à la CICA-RE : ‘’le réassureur qui rassure’’ ».

Ahmed Attout, le directeur du département du développement du secteur financier du groupe de la BAD, a tenu à préciser que la signature de cette convention d’investissement marque le début d’un long partenariat stratégique entre la CICA-RE et la BAD.

« La convention d’investissement que nous signons aujourd’hui entre la banque et la CICA-RE est le fruit de longs efforts issus de la volonté de nos deux institutions pour collaborer au développement du secteur de l’assurance et de la réassurance » a-t-il indiqué, avant de préciser que « l’opération de prise de participation dans la CICA-RE est fortement alignée avec l’objectif de la banque de contribuer au développement au marché des capitaux plus probants et d’institutions financières africaines plus robustes et intégrées avec des produits plus diversifiés pour soutenir le secteur ».

Adama Coulibaly, le ministre ivoirien de l’économie et des finances a quant à lui, invité la CICA-RE à tirer meilleure partie de la présente convention pour un partenariat mutuellement fructueux. 

Aussi, il assuré à Karim Diarrassouba, l’appui du gouvernement ivoirien pour toute initiative en faveur de la consolidation de la compagnie chaque fois que les circonstances l’exigeront.

« L’entrée de la BAD dans le capital de la CICA-RE permettra de renforcer la solvabilité de la compagnie ainsi que sa solidité financière. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, premier marché de l’espace CIMA, le gouvernement entend accorder son appui à la CICA-RE pour son développement et son ancrage sur le marché domestique afin qu’il serve entre autre mission de vecteur à une meilleure inclusion financière des populations » , a relevé le ministre de l’économie et des finances.

Pour rappel, la CICA-RE est une organisation internationale à gestion commerciale créée par douze (12) Etats membres de la CIMA (Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances) avec son siège social à Lomé, la capitale Togolaise. 

Elle a pour mission de promouvoir l’industrie de l’assurance dans les Etats membres, favoriser la croissance des capacités de souscription et de rétention nationales, sous régionales et régionales et enfin de fournir une assistance technique aux pays membres.

Il faut noter que la CICA-RE jouit d’une notation B+ en 2022, décernée par l’agence de notation internationale de renom AM Best, la meilleure notation des compagnies de droit national en zone CIMA dont elle est la première à l’obtenir. La CICA-RE est la troisième compagnie de réassurance régionale dans laquelle la BAD investit après Africa-RE et PTA Reinsurance (ZEP-RE). (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram