Contact
Qui sommes nous

Journée Internationale des Droits de l’Enfant : Des écoliers sensibilisés sur l’importance du lavage des mains

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 16 mai 2022

Les élèves de l’école primaire publique Route d’Aného, sise près du grand marché de Lomé, ont été sensibilisés, ce lundi 20 novembre 2017, aux bonnes pratiques en matière de lavage des mains et aux différentes maladies liées à l’eau. Cette sensibilisation, couplée d’un don de dispositifs de lavage des mains, est à l’actif de Terre des hommes (Tdh) Togo et de l’Association des Enfants et Jeunes du Togo pour les Droits de l’Enfant (AEJT-DE). L’activité s’inscrit dans le cadre de la Journée Mondiale du Lavage des Mains intervenue le 15 octobre dernier, mais aussi et surtout, de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant que la communauté internationale célèbre le 20 novembre de chaque année.

Ce 20 novembre, est célébrée de par le monde, la Journée Internationale des Droits de l’Enfant. La santé et l’éducation faisant partie des droits primordiaux, Terre des hommes (Tdh) Togo et l’Association des Enfants et Jeunes du Togo pour les Droits de l’Enfant (AEJT-DE) ont organisé des sessions de sensibilisation dans les écoles situées dans les environs des Points Espoirs des enfants mis en place par les deux structures. Ceci, dans le cadre du projet de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos dénommé Projet CORAL que ces deux entités exécutent conjointement au Togo.

L’un des établissements, qui a bénéficié de ces actions hier, est l’EPP Route d’Aného située au grand marché de Lomé et abritant l’un des Points Espoirs. La sensibilisation animée avec l’appui technique d’une personne ressource, qui est un personnel de la santé, spécialiste en la matière, vise à apprendre ou à rappeler aux enfants et jeunes des bonnes pratiques en matière de lavage des mains, les informer sur les maladies liées à l’eau et les dispositions à prendre, afin de les éviter.

A cet effet, M. Ba Abdoulaye Moustaffa, technicien d’hygiène et d’assainissement, a amplement expliqué aux élèves quand, comment, avec quoi et pourquoi se laver les mains. Il leur a présenté les différentes composantes du dispositif avant de leur montrer comment les utiliser de façon pérenne.

Au terme de la sensibilisation et de la formation, trois laves mains destinés aux enfants ont été gracieusement mis à la disposition de l’école et deux autres au profit des espaces d’animation des groupes de base EJT-DE, notamment les Points Espoirs d’Aflao et d’Agbadahonou.

Pour Mme Emilie Samboé, chargée de communication et plaidoyer à Tdh, toutes ces actions, s’inscrivant dans le cadre du Projet CORAL, ont pour but d’améliorer la situation des enfants migrants sur le corridor Abidjan-Lagos, afin de réduire leur vulnérabilité et aussi leur offrir des opportunités de développement.

« Il faut de tels dispositifs dans les écoles parce que la plus part des enfants négligent comment se laver les mains. Il faut que les élèves puissent améliorer leur état de santé. Ces dispositifs permettent d’éliminer certains germes, ce qui rabaisse la fréquence des maladies et permet aux enfants de bien suivre les cours », a dit M. Ba.

Quant au directeur de l’EPP Route d’Aného, M. Lawson Têvi, il a exprimé sa reconnaissance aux bienfaiteurs étant dit que la plus part des maladies passent par les mains, avant de promettre de prendre toutes les dispositions pour le bon usage. (Togo Press)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram