Contact
Qui sommes nous

Cameroun : voici l’équipe type des binationaux à conquérir pour les Lions indomptables

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 5 mai 2022

Le Cameroun en préparant le Mondial qatari, doit déjà se projeter sur l’édition 2026 de la Coupe du monde en «recrutant» tous ses binationaux à fort potentiel.

Depuis plusieurs années maintenant, le Cameroun a décidé de tenter de convaincre rapidement les joueurs binationaux d'opter pour les Lions indomptables. Même lorsque ces derniers pensent à une autre sélection. A quelques mois du Mondial au Qatar, les discussions se poursuivent avec…Et même s'il y a des premiers refus, la Fécafoot continue d'insister pour renforcer son effectif. Ces derniers temps, plusieurs joueurs ont attisé les convoitises camerounaises.

À commencer par Simon Ngapandouetnbu, le troisième gardien de but de l’Olympique de Marseille. Présélectionné en équipe nationale du Cameroun en 2020 pour préparer l’avenir, la France a vite fait de lui donner la nationalité française. Dans la foulée, il a été convoqué en équipe de France U20, pour le tour de qualification au championnat d’Europe.

Auteur de bonnes performances lors de la préparation avec Marseille l’année dernière, le jeune gardien de but est prédestiné à bel avenir. Le 8 mars dernier, le gardien de but âgé de 18 ans, a paraphé un nouveau contrat avec l’Olympique de Marseille. Sur ce dossier, les autorités en charge du football camerounais devront se montrer patientes et très persuasives.

Il incarne l’avenir des Lions

Le cas Sacha Boey, parait moins complexe. Le latéral droit de Galatasaray, qui a joué avec les catégories jeunes en France, a obtenu peu avant le début de la Can 2021 son changement de nationalité sportive. S’il ne s’était pas blessé lors d’un match d’Europa League, face à Marseille, il aurait peut-être participé à la Can. Présélectionné en équipe du Cameroun lors de la double confrontation des barrages face à l’Algérie, il ne fut pas, à la surprise générale, retenu dans la liste définitive.

Au vu de son potentiel technique et athlétique, Sacha Boey est, et de loin, meilleur latéral droit qu’Olivier Mbaïzo par exemple. Il ne lui reste plus que son adaptation au style de jeu des Lions et son intégration dans la tanière. Agé de 22 ans, il incarne l’avenir des Lions.

Autre dossier chaud du côté des binationaux, celui menant au talentueux défenseur Evan Ndicka, 22 ans. Quelque fois approché par le staff technique des Lions, il s‘est montré très peu enthousiaste. La perspective de disputer la prochaine Coupe du monde peut lui faire changer d’avis. La bande à Samuel Eto’o doit se montrer très convainquant sur ce dossier.

Très vite révélé à Auxerre, en Ligue 2, en 2018, il a migré en Bundesliga, à l’Eintracht Francfort où il ne cesse de s’éclater. Très sollicité par les clubs anglais (Arsenal, Tottenham, Newcastle etc.), le Franco-camerounais devrait être transféré lors du prochain Mercato. L’Eintracht Francfort ayant déjà recruté l’international camerounais Gérôme Onguené pour palier son éventuel départ. Défenseur central gaucher, il peut être une solution crédible pour remplacer Ngadeu Ngadjui, qui est sur le déclin. Le staff technique des Lions gagnerait à l’observer une fois de plus ce jeudi lors de la demi-finale de Ligue Europa, Eintracht Francfort- West Ham.

Toujours en charnière centrale, Gerzino Nyamsi (25 ans) est déjà en contact avec le sélectionneur-manager des Lions Rigobert Song. Le colosse défenseur central de Strasbourg (1m93), qui a joué dans les catégories jeunes en France, est séduit à l'idée de rejoindre les Lions indomptables, qualifiés pour la prochaine Coupe du monde. Avec une équipe du Cameroun, en quête de joueurs talentueux pour sa reconstruction, le Franco-camerounais de 25 ans, peut être une alternative plausible.

Le Mondial qatari offre une opportunité

Dans cette équipe virtuelle, Billy Koumatio évolue comme latéral gauche. Défenseur central gauche, il souffre à Liverpool de la concurrence. En signant son contrat professionnel en 2020, à seulement 17 ans, il a participé au stage de présaison. S’il joue régulièrement avec U23 de Liverpool, l’entraîneur de l’équipe Jürgen Klopp compte sur lui pour remplacer à court ou à moyen terme Joël Matip ou Virgil Van Djick, qui ont 31 ans.

«Il est respectueux, amical et désireux d’apprendre de ses collègues les plus anciens. Il est physique, très impressionnant et il a l’air calme. Il a un bon sens du timing, il est fort et puissant aussi. Il a une bonne vitesse, toutes les qualités que vous recherchez chez un défenseur central.» Des qualités qui n’ont donc pas échappé à Jürgen Klopp, qui prépare l’avenir dès à présent. Aux camerounais de s’en inspirer.

Au milieu de terrain, les Lions indomptables, sous l’ère Clarence Seedorf, avaient, par l’entremise de Samuel Eto’o, déjà tenté de convoquer Adrien Tameze. S'en est suivi un premier refus. Le milieu de terrain de Hellas Verone de 28 ans doit se rendre aujourd’hui à l’évidence qu’il ne figure pas dans la liste des joueurs susceptibles d’être convoqués chez les Bleus. En revanche, au vu de son bagage technique et son volume de jeu, il peut bien se faire une place chez les Lions. Reste à lui maintenant de montrer son envie de défendre les couleurs camerounaises.

Le jeune meneur de jeu du PSG Eric Junior Dina Ebimbé (21 ans) en s’affichant désormais en vert-rouge-jaune, envoie un signal au staff technique des Lions. Après la qualification du Cameroun pour la Coupe du monde 2022, l’international espoir français a changé sa photo de profil, sur son compte officiel Twitter où on le voit désormais apparaître avec le drapeau du Cameroun. Aux encadreurs de saisir l’opportunité qu’offre le Mondial qatari pour étoffer son effectif de joueur prometteur.

Quant à Georges Kevin Nkoudou, que de temps perdu! Il est depuis six ans, dans la ligne de mire de la Fécafoot pour rejoindre la tanière. Mal conseillé par son entourage, il n’avait pas compris qu’en choisissant d’aller jouer en Turquie, au Besiktas, il s’était éloigné définitivement des Bleus. Maintenant que les portes des Bleus se sont fermées pour ce milieu de couloir de 27 ans, les choses se sont accélérées pour son recrutement chez les Lions.

Ami d’Achille Webo, il est en contact avec le staff technique des Lions. Il devrait faire partie de la liste des joueurs convoqués pour les éliminatoires de la Can 2023, qui démarrent au mois de juin prochain. Question pour lui de s’adapter et s’intégrer chez les Lions avant l’échéance capitale de la Coupe du monde.

Le cas particulier d’Anthony Elanga

Avec des attaquants trentenaires (Vincent Aboubakar, Choupo Moting, Léandre Tawamba…°, le staff technique des Lions songe déjà à rajeunir ce compartiment. Le nom de Bryan Mbeumo (23 ans) de Brentford est très souvent revenu du côté de la Fédération. L’ancien international français s’est montré jusqu’ici assez réticent. Mais la Fecafoot ne perd pas espoir et espère toujours lui faire changer d'avis pour la prochaine Coupe du monde.

La vitrine d’exposition qu’offre un mondial peut également faire changer d’avis au prodige Youssoufa Moukoko (18 ans) de Dormund dont l’entourage ne voit sa vie futur se dessiner qu’en sélection allemande. Le président de la Fecafoot Samuel Eto’o qui s’est saisi de ce dossier épineux y travaille subtilement…

Le dossier d’Hugo Ekitike (19 ans) parait également complexe. Le prodige Franco-camerounais de Reims, n’intéresse pas seulement les cadors européens (Dortmund, Bayern Munich, Newcastle), mais également l’équipe de France, où il est annoncé comme le futur Mbappé. Attaquant très prometteur, il a connu une première partie de saison très prometteuse avec 10 buts, avant de baisser en régime à cause des blessures.

Le Cameroun doit utiliser tous les arguments pour attirer ce prodige. La bataille avec la France s’annonce rude. Pour le moment, le joueur n'a pas encore fait son choix, mais la perspective de pouvoir postuler pour une Coupe du monde à la fin d'année est plaisante.

Dans cette équipe potentielle figure un seul remplaçant : Anthony Elanga (19 ans), son cas étant particulier. L’attaquant de Manchester United ayant déjà joué avec l’équipe fanion de la Suède ; dans le cadre des barrages de la Coupe du monde 2022. Mal lui en a pris. Alors qu’il était très courtisé par le Cameroun, pays de ses parents, il a choisi de défendre sa terre d’adoption.

La Suède s’est fait, hélas, éliminer par la Pologne. Mais au vu des derniers règlements de la Fifa au sujet du statut des binationaux, il remplit encore les conditions pour jouer pour le Cameroun. Notamment parce qu’il a joué pour la Suède avant ses 21 ans révolus…

Cet article Cameroun : voici l’équipe type des binationaux à conquérir pour les Lions indomptables est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram