Contact
Qui sommes nous

La Guinée annonce un cas de fièvre de Lassa dans le Sud

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 24 avril 2022

Les autorités sanitaires de Guinée ont annoncé avoir identifié un cas de fièvre hémorragique de Lassa, une maladie virale apparentée à Ebola, dans le sud du pays, dans un communiqué.

Le virus de la fièvre de Lassa a été détecté sur une patiente de 17 ans "en provenance de la sous-préfecture de Kassadou", dans la préfecture de Guéckédou (sud), où l'épidémie a été déclarée, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué publié vendredi soir.

La malade est traitée dans un centre de prise de charge de Guéckédou, dans la région de Nzérékoré, et "son état est à ce jour satisfaisant", selon ce communiqué.

Le virus a été identifié le 20 avril par un laboratoire de Guéckédou et "un second test réalisé au laboratoire de référence de Conakry a confirmé le premier résultat", précise le texte.

Une investigation est en cours dans des villages concernés "pour le recensement de tous les contacts et de leur suivi. Pour le moment, aucun autre cas n'a été notifié".

La fièvre hémorragique de Lassa appartient à la même famille que les virus Ebola et Marburg, mais est beaucoup moins fulgurante.

La transmission de la fièvre de Lassa se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d'autres liquides biologiques d'une personne malade. Une fois déclarée, cette fièvre peut causer des hémorragies dans les cas les plus sévères (environ un cas sur cinq).

Le virus tire son nom de la ville de Lassa dans le nord du pays, où il a été pour la première fois identifié en 1969. (Afp)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram