Contact
Qui sommes nous

Jamal Debbouze «a joué un rôle» dans l’élimination de l'Algérie du Mondial 2022, selon Al Bilad

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 30 avril 2022

L’Algérie n’arrive toujours pas à avaler la pilule de son élimination en barrages pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Des médias du voisin de l’Est continuent toujours d’accuser l'arbitre gambien Gassama Bakary d’avoir «comploté» avec les responsables marocains pour exclure les Fennecs.

Après avoir décoché des flèches à l’adresse du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), accusant Fouzi Lekjaa d’avoir rencontré l'arbitre gambien au Maroc avant qu’il ne rende en Algérie pour gérer le match ayant permis au Cameroun de se qualifier aux dépens de l’Algérie, un invité d'une émission diffusée sur la chaîne algérienne Elbilad est même allé jusqu’à pointer l'humoriste franco-marocain Jamal Debbouze. Ce dernier est désormais accusé d’avoir «joué» le rôle de «médiateur» entre Fouzi Lekjaa et Gassama Bakary.

«Au Maroc, il y a un médiateur, qui est Jamal Debbouze, dans l'affaire Gassama. Si c'était facile, la FIFA aurait pris sa décision au plus vite», a déclaré l'ancien international algérien Mohamed Khazrouni, invité de ladite chaîne.

Lorsque le présentateur de l'émission lui a demandé d’expliquer le lien entre l’humoriste marocain et cette affaire, l’ancien international algérien a rappelé que «Jamal Debbouze organise le Festival Marrakech du rire». «Il rencontre le roi et Lekjaa. C’est une personne influente qui vit à Paris, et Gassama a des relations en France», déclare-t-il avant de lâcher : «Je ne suis pas expert en arbitrage, mais nous, en tant que sportifs, nous avons des informations. Lekjaa n'a pas supporté la défaite au Qatar face à l'équipe algérienne», ajoute-t-il.

Depuis plusieurs semaines, des médias algériens font largement la promotion de la théorie du complot. Parmi eux se trouve le commentateur des chaînes de beIN Sports, Hafid Derradji, qui a déclaré dans un article publié sur Al Quds Al Arabi que «la plainte déposée par la Fédération algérienne auprès de la FIFA est soutenue par des faits et des images sur le match». Il a aussi évoqué des «documents prouvant que Gassama s'est rendu en Algérie via Dakar, Rabat, Tunis puis Alger, où il a rencontré des médiateurs entre lui et Samuel Eto'o». D’ailleurs, les médias algériens lui reprochent de ne pas avoir rejoint leur pays depuis Banjul via Paris ou Istanbul sans passer par la capitale marocaine Rabat, surtout qu’il n'y a plus de liaison directe entre le Maroc et l'Algérie depuis six mois.

Il est à noter que la Fédération algérienne de football avait précédemment demandé à la Fédération internationale de football d'ouvrir une enquête concernant le match entre l'Algérie et le Cameroun, dénonçant des «erreurs d'arbitrage» ayant conduit à l’élimination des Fennecs. (Autre média)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram