Contact
Qui sommes nous

Election à la FIF : Drogba veut moderniser l’écosystème du football pour le bien-être des acteurs

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 19 avril 2022

Le porteur du projet Renaissance dans la course à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Didier Yves Drogba, a exprimé, lundi 18 avril 2022, à Abidjan, sa volonté de moderniser l’écosystème du football ivoirien pour le bien-être des acteurs, lors de la conférence de presse de présentation de son programme.

« Dans un contexte de développement socio-économique actuel, le football est un levier important d’inclusion sociale et de développement. Le projet Renaissance est avant tout un projet sociétal. Il s’agit de moderniser l’écosystème dans son ensemble afin que tous les acteurs du secteur en bénéficient dans le but de faire rayonner notre drapeau sur le continent mais aussi à l’échelle planétaire », a justifié M. Drogba, sur sa vison de la gestion du football ivoirien.

En terme de valeurs, il s’engage à créer un environnement de confiance, de transparence et de vérité entre les acteurs du football ivoiriens, ambitionne de redynamiser le championnat local afin qu’il redevienne fort et attractif et promet des innovations notamment la modernisation de piliers tels que les infrastructures, la bonne gouvernance, le cadre légal et réglementaire, la formation et la coopération.

Le candidat pour le renouveau du football ivoirien a annoncé de nombreuses actions prioritaires ayant trait avec le social (assurance maladie, programme immobilier, programme d’investissement agro-pastoral), l’accompagnement des acteurs (formations et préparation de la reconversion), le cadre règlementaire et statut des footballeurs (contrat standard, valorisation du football, protection des salaires, etc) et le soutien des clubs.

Sur le soutien aux clubs, il s’est appesanti sur le doublement des subventions par saison (150 millions FCFA pur la ligue 1, 50 millions pour la ligue 2 et 30 millions pour la D3), la dotation en cars, l’accompagnement pour le respect du cahier de charges en vue de leur modernisation et la mise en place d’un espace de travail collaboratif afin de palier l’absence de siège pour certains clubs.

Didier Drogba pense qu’il est temps d’œuvrer à ce que le football ivoirien dont la marche, entravée par les discordes, « soit à la hauteur des ambitions de notre pays ». Ce qui forge sa force, a-t-il dit, c’est le peuple, son programme Renaissance, son équipe qui composera le comité exécutif et sa famille.

« Allez dire aux présidents des clubs que mon programme est pour eux. Après le samedi 23 avril, une nouvelle ère commence pour le football ivoirien », a conclu, l'ex-capitaine des Eléphants qui a présenté son commando composé de 20 membres dont quatre femmes.

Trois listes de candidatures ont été validées par le comité de normalisation pour l’élection du comité exécutif de la FIF. Outre celle conduite par Didier Drogba, il y a aussi celles Yacine Idriss Diallo et Sory Diabaté. La campagne a débuté depuis samedi et s’achèvera ce vendredi.

L’assemblée générale élective, quant à elle, se tiendra samedi à Yamoussoukro. Le collège électoral est composé de 81 membres actifs à savoir 76 clubs et cinq groupements d’intérêt. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram