Contact
Qui sommes nous

CÔTE D'IVOIRE. Idriss Diallo élu à la tête de la FIF, Didier Drogba largement battu

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 24 avril 2022


Idriss Diallo a été élu président de la Fédération ivoirienne de football, ce 23 avril, à Yamoussoukro. Il a devancé Sory Diabaté et l’ex-attaquant Didier Drogba.

C’est finalement l’homme d’affaires Idriss Diallo qui a été élu, samedi 23 avril, à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF) à l’issue d’une élection organisée à Yamoussoukro, et lors de laquelle l’ancienne star du ballon rond, Didier Drogba, a été éliminée dès le premier tour.

Idriss Diallo est élu pour les quatre prochaines années. Ancien membre de la FIF et vice-président de l’Afad, un club de Ligue 1, il a obtenu 63 voix contre 61 face à son rival du second tour, Sory Diabaté, ancien vice-président de l’institution. Au premier tour, ils ont tous deux largement devancé Didier Drogba qui n’a rassemblé que 21 voix sur 130. Malgré son immense carrière et sa popularité, l’ex-attaquant de Marseille et de Chelsea, qui avait annoncé sa candidature au début de 2020, n’était pas donné favori.

Battu malgré le soutien de la CAF

« Je voudrais féliciter Didier [Drogba] qui a eu le courage de s’engager dans cette course et qui a rendu cette élection plus que populaire au-delà de nos frontières », a déclaré Idriss Diallo dans la foulée de son élection, promettant d’être un « président juste ».

Soutenu, selon plusieurs observateurs, par la Confédération africaine de football (CAF) et la Fifa, Didier Drogba n’a pas réussi à convaincre les présidents de clubs ivoiriens qui constituaient l’écrasante majorité des votants. Il lui a été reproché de ne pas assez connaître le football local et d’avoir fait une campagne minimale, sans labourer suffisamment le terrain.

Cette élection va-t-elle mettre un terme à la longue crise qui a ébranlé la FIF ? Elle avait en tout cas été plusieurs fois reportée depuis 2020, en raison d’un imbroglio sur le système de parrainage des candidats qui avait alors bloqué la candidature de Didier Drogba. La FIF avait été mise sous tutelle en décembre 2020 par la Fifa, qui avait installé un Comité de normalisation.

Ancien dirigeant du plus grand club national l’Asec Mimosas de 1984 à 1998, Idriss Diallo aura pour mission de redonner des couleurs au football ivoirien. Le pays ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du monde en 2018 et en 2022 et reste sur deux éliminations en quarts et en huitièmes lors des deux dernières Coupes d’Afrique des Nations (CAN). La Côte d’Ivoire organisera la prochaine CAN du 23 juin au 23 juillet 2023. (Jeune Afrique)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram