Contact
Qui sommes nous

Washington : Après sa rencontre avec Blinken, Achi souhaite une hausse du volume des échanges entre la Côte d’Ivoire et les États-Unis

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 15 mars 2022

A Washington DC depuis le week-end dernier, le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi a rencontré ce lundi 14 mars, le Secrétaire d’Etat Américain, Antony Blinken. A la fin des échanges, les deux hommes se sont montrés très satisfaits et heureux de cette rencontre. 

Tout en remerciant les États-Unis pour leur contribution à la croissance économique et sociale de la Côte d’Ivoire, notamment à travers le MCC, le projet PEPFAR (les États-Unis sont les plus grands contributeurs à la lutte contre le VIH-Sida), ainsi que les nombreux dons de vaccins reçus dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid 19, Patrick Achi a souhaité une hausse du volume des échanges entre les deux pays. En effet, le volume des échanges commerciaux estimé à 1,250 milliards de dollars US est très loin des potentialités des deux nations. C’est pourquoi, le Premier Ministre Patrick ACHI, instruit par le Président Alassane , a plaidé pour une accélération des flux d’échanges commerciaux et a appelé les États-Unis à accompagner la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du programme « Côte d'Ivoire 2030 ».

« Nous avons abordé ensemble les questions spécifiques sur tout ce que le gouvernement américain fait pour la Côte d'Ivoire au cours des dernières décennies, notamment de l’aide dans la lutte contre le SIDA ( plus de 1000 milliards de fca au cours des 17 dernières années, en passant par le MCC, c’est plus de 525 millions de dollar », à déclaré le Premier ministre Patrick ACHI à la sortie de l’audience avec le Secrétaire d’Etat Américain.

« Toutes ces questions ont été passées en revue et nous leur avons exprimé la volonté de SEM le Président de la République, après les efforts importants qui ont été faits ces 10 dernières années et qui ont donné des résultats économiques et sociaux qu’on connait en Côte d'Ivoire, nous leur avons exprimé la volonté du Président de la République au cours des 10 prochaines années, dans le cadre de la vision « Côte d’Ivoire 2030 » d’aller beaucoup plus loin en terme d’objectifs, d’amélioration des conditions de vie des populations », a-t-il encore ajouté.

Grâce à une croissance économique moyenne, stable entre 2012 et 2019 établie à 8%, la Côte d’Ivoire a sû faire face avec beaucoup de résilience à l’impact négatif de la pandémie de Covid 19 qui frappe le monde depuis 2020.

Pour la période 2021-2025, le taux de croissance moyen est prévu à 7,6% alors que la sous-région Ouest-Africaine devait se situer largement en dessous de ce taux. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram