Contact
Qui sommes nous

Le Mali ne participera plus au Sommet de la CEDEAO: qui voulait piéger le Colonel Assimi Goïta ?

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 25 mars 2022

Le Mali renonce finalement à envoyer une délégation à Accra pour le Sommet extraordinaire prévu demain vendredi 25 mars. Un changement de dernière minute intervenu dans le programme qui attend les participants a fait changer d’avis à la délégation malienne qui devait venir. A Bamako, on a semble-t-il, flairé un mauvais coup de la CEDEAO.

Le Mali ne participera pas au Sommet de la CEDEAO à Accra. C’est l’information que vient de livrer il y a quelques instants le chef de la délégation malienne. Le Ministre des Affaires Etrangères du Mali, l’ambassadeur Abdoulaye Diop est celui qui devait conduire la délégation malienne, en l’absence du Colonel Assimi Goïta. Le chef d’Etat malien avait prévu de suivre le Sommet extraordinaire par visioconférence.

Mais contre toute attente, les dirigeants de la CEDEAO changent les critères du Sommet. A en croire le ministre malien, en dernière minute des discussions ont porté sur le format sur lequel la rencontre devrait avoir lieu. « Suite aux consultations avec la CÉDEAO, il est retenu que le format du Sommet est un huis clos entre Chefs d’Etat.« , fait savoir le ministre Abdoulaye Diop. Qui en tire une conséquence de fait.

« Dès lors, la participation de la délégation ministérielle Malienne n’est plus nécessaire« , conclut le ministre malien des Affaires Etrangères. Le Mali d’Assimi Goïta ne sera donc pas au rendez-vous d’Accra. Reste à savoir si le chef d’Etat malien sera finalement autorisé à suivre le Sommet par vidéoconférence. Ce changement brusque fait jaser. Dans la rue bamakoise et chez les soutiens de la junte, on crie au complot éventé.

La participation du Mali avait surpris plus d’un. Le courrier de la CEDEAO au ministre des Affaires étrangères du Mali était interprété comme un piège tendu à Assimi Goïta. Pour les partisans de la junte, il était naturellement incongru qu’on invite le Mali alors que l’embargo aérien de la CEDEAO n’est pas levé. Assimi Goïta n’allait tout de même pas faire le voyage à dos de chameau. Donc, les Maliens ont voulu voir la sincérité de la CEDEAO.

En parlant finalement d’une réunion à huis clos, la CEDEAO donne du grain à moudre à ceux qui au Mali et ailleurs soupçonnaient un mauvais coup. C’est peut-être de la paranoïa, mais à l’aune des relations tendues entre les deux parties, on ne peut rien exclure. Le rendez-vous entre la CEDEAO et Assimi Goïta sera peut-être pour un autre round.

L’article Urgent/ Le Mali ne participera plus au Sommet de la CEDEAO: qui voulait piéger le Colonel Assimi Goïta ? est apparu en premier sur AfrikMag.

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram