Contact
Qui sommes nous

Démocratie en Afrique : la multiplication des coups d’État ne signifie pas la fin de la démocratie

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 14 février 2022

Suite aux prises de pouvoir militaires dans cinq pays africains différents au cours de l'année écoulée, certains ont suggéré que la démocratie n'était peut-être pas la meilleure forme de gouvernement sur le continent. Mais Leonard Mbulle-Nziege et Nic Cheeseman soutiennent ici que, malgré ces revers, la démocratie est la voie à suivre pour l'Afrique.

L'Afrique a été frappée par une série de coups d'État qui menacent de la ramener aux années 1980 et à l'ère des régimes militaires. Le Burkina Faso, le Tchad, la Guinée, le Soudan et le Mali ont tous vu leur gouvernement renversé et remplacé par une junte militaire.

La situation aurait pu être encore plus alarmante, car des tentatives de coup d'État ratées ont été signalées en République centrafricaine et, il y a quelques jours seulement, en Guinée-Bissau.

À chaque pays qui s'ajoute à cette liste, les voix qui affirment que la démocratie ne fonctionne pas - et ne peut pas fonctionner - en Afrique se font plus fortes. Après tout, le renversement des présidents civils a été suivi de célébrations dans les rues de certains pays, les citoyens applaudissant la chute des dirigeants élus. ... suite de l'article sur Autre presse

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram