Contact
Qui sommes nous

Championnat africain de Para Taekwondo : le Niger vainqueur de la 5e édition qui s’est déroulée à Niamey

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 5 février 2022

La 5e édition du Championnat africain de Para Taekwondo a pris fin jeudi 03 février en fin d'après-midi au Stade du 29 Juillet de Niamey. Après une journée d'intenses combats, le Niger est arrivé premier avec plus d'une dizaine de médailles dont une (1) en or, trois (3) en argent et deux (2) bronzes. Le pays hôte est suivi par l'Egypte et le Ghana qui ont aussi glaner plusieurs médailles lors de ce tournoi qui se tient pour la première fois en terre nigérienne.

La cérémonie de clôture du 5e Championnat africain de Para Taekwondo a été rehaussée par la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou, du Président de l’Union Africaine de Taekwondo, M. Idé Issaka, du Président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Soumana Sanda, du Président du Conseil de Ville de Niamey, M. Oumarou Moumouni Dogari et de plusieurs invités parmi lesquels de nombreux amateurs de ce sport qui a donné au Niger deux des trois médailles olympiques de son histoire.

Une organisation réussie pour une première édition au Niger

Plusieurs allocutions ont été prononcées au cours de cette cérémonie dont celle du Président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo (FNT), M. Soumana Sanda, qui a tenu tout d'abord à remercier les différentes délégations qui ont pris part à ce championnat continental. Il a ensuite souligné l'objectif visé par la FNT à travers la promotion du Para Taekwondo, une discipline à part entière, et qui permet de contribuer à l'inclusion sociale par le sport.

"La Fédération Nigérienne de Taekwondo, au-delà, mon pays le Niger est fier et honoré de vous recevoir, dans le cadre de cette activité qui traduit de manière éloquente le caractère multi dimensionnel de notre discipline qui prend en compte tous les athlètes quel que soit leurs aptitudes physiques. En effet, loin de laisser le champ à la stigmatisation, du fait de la situation de handicap, le Taekwondo offre l'opportunité à ces jeunes athlètes engagés, d'exprimer leur vocation sportive avec le talent que requiert la compétition de haut niveau. C'est d'ailleurs à juste titre que la Fédération Nigérienne de Taekwondo a associé la Fédération Nigérienne de sport pour personnes handicapées physiques dans le cadre de l'organisation de ce grand rendez-vous continental". Honorable Soumana Sanda, Président de la FNT.

Le Président de la FNT n'a pas manqué de souligner que la réussite de cet évènement tient en particulier au soutien du gouvernement et particulièrement du Ministre de la Jeunesse et des Sports à qui il a adressé un vibrant hommage ainsi qu'au Comité national d'organisation pour le leadership dont ils ont fait montre afin que ce important défi soit relevé. Au nom de toute la famille du Taekwondo et des personnes handicapées physiques, le Président de la FNT a enfin, salué la mobilisation exceptionnelle des volontaires, de la presse, des forces de défense et de sécurité, du personnel médical et du public, une mobilisation qui a contribué à assurer le succès de l'évènement, a estimé l'honorable député Soumana Sanda.

Le Sport, un facteur d'inclusion sociale et de lutte contre les discriminations

Pour le Président de la Fédération Africaire de Taekwondo, notre compatriote Issaka Idée, la tenue à Niamey de la 5 édition du championnat d’Afrique Para Taekwondo, couplé à l’Open G2 de Niamey (les 05 et 06 février 2022) revêt une importance capitale à plus d’un titre. Il a d'abord rendu un vibrant hommage aux plus hautes autorités du pays avec à leur tête le Président de la République Bazoum Mohamed pour leur engagement en faveur de la jeunesse et des sports.

"Le championnat d’Afrique Para Taekwondo, au-delà de son caractère sportif, doit être perçu comme l’affirmation sans équivoque de notre ferme volonté de lutter au sein de nos organisations et au cours de nos activités sportives contre les discriminations faites aux personnes en situation de handicap", a souligné le Président Issaka Idé pour qui, "c'est là, l’expression d'un engagement fort et intrinsèque à notre discipline sportive, qui est elle-même fondée sur des valeurs d’humanisme profond visant de façon désintéressée la réalisation sociale de l'homme, de tout homme". Le Président de la Fédération Africaine de Taekwondo a ensuite souligné que cet événement sportif est aussi un lieu et un moment de brassage exceptionnel, ainsi qu'un gage de solidarité générationnelle entre tous les jeunes.

A juste titre, il a rappelé que l’Afrique est le continent de la jeunesse par excellence, puisque prés des 2/3 de sa population sont constitués de jeunes. "Il s’agit à l’évidence d’un atout décisif pour le développement du continent, à condition de considérer cette donne comme une opportunité spécifique, qui doit être traduite dans les faits par l’éducation, la formation et la responsabilisation des générations montantes", a estimé M. Issaka Idé pour qui, "c'est là que le sport en général et le Taekwondo en particulier, sont sollicités au premier plan, en raison des valeurs de travail, de courage, de discipline, de persévérance et de saines ambitions, dont ils sont porteurs".

Des combats de haute voltige et des médailles pour les champions. (aniamey.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram