Contact
Qui sommes nous

Burkina : Des militaires retraités apportent leur soutien aux nouvelles autorités

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 15 février 2022

Un mouvement de militaires retraités a apporté, samedi, au cours d’une conférence de presse, son soutien au Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) dans la lutte contre le terrorisme.

Les militaires retraités regroupés en mouvement apolitique ont affirmé samedi, que le MPSR est l’espoir de tout un peuple et un soulagement pour eux, qui ne sont plus en activité.

Ils se sont engagés à apporter leur soutien au nouveau pouvoir pour les nombreux défis qui l’attend en précisant qu’« un militaire à la retraite est considéré comme un réserviste, il n’est pas à négliger ».

Selon eux, si le pouvoir actuel échoue dans la lutte contre le terrorisme, c’est que ce sont eux aussi qui auront échoué.

« Nous nous devons donc d’aider les nouvelles autorités », a affirmé Karfo Yaba, militaire à la retraite.

Estimés à 16 milles militaires retraités, le mouvement a soutenu que beaucoup d’entre eux sont encore valides et prêts à prendre les armes pour soutenir leurs frères d’armes qui, depuis six ans font face au terrorisme.

« Lors de la guerre de 1974, le président, général Sangoulé Lamizana avait fait appel aux militaires retraités pour soutenir les autres frères d’armes car ils sont des professionnels sur le terrain », a rappelé Karfo Yaba.

Les militaires retraités demandent également aux nouvelles autorités de revoir le système de recrutement des militaires dont l’âge doit être compris entre 25 et 30 ans.

Quand aux politiciens et Organisations de la société civile (OSC), le mouvement leurs ‘’interdits’’ de se mêler dans la mission des nouvelles autorités mais de leur laisser la main libre pour bien mener leur mission.

En rappel, des militaires regroupés au sein du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), ont pris le pouvoir le 24 janvier 2022, mettant fin au pouvoir du président Roch Kaboré. (aouaga.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram