Contact
Qui sommes nous

Lutte contre le terrorisme : Les FAMa s’imposent

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 7 janvier 2022

Des victoires sur les forces du mal. Les forces armées maliennes en ont beaucoup enregistré ces dernières semaines partout à travers le pays, au centre du Mali en particulier. D’octobre à nos jours, plusieurs dizaines de terroristes dont des chefs ont été neutralisés par l’armée malienne, selon la Direction de l’information et des relations publiques des armées qui a rejeté les accusations de certains acteurs contre les FAMa.

(L’armée malienne monte en puissance. Nuit et jour, elle travaille à la reconquête du territoire nationale. Elle enregistre d’énormes victoires contre les forces du mal. En tout cas selon les informations données par la DIRPA. Selon elle, une unité de recherches des groupes terroristes a neutralisé plusieurs forces du mal même si elle a perdu quelques-uns de ses éléments. « L’État général des armées du Mali porte à la connaissance de l’opinion que pour la suite de ses actions de lutte contre le terrorisme, une unité FAMa dans la recherche des groupes armés terroristes a accroché le 31 décembre 2021 des assaillants en embuscade dans une zone refuge hostile, à l’est de Sofara », a indiqué la DIRPA dans un communiqué en date du 5 janvier 2022. Selon le même communiqué, ladite unité recherchait les assaillants évoluant dans la zone, ayant affronté précédemment des patrouilles légères FAMa et ayant sévi contre les populations civiles. Lesdites assaillants, selon la DIRPA, sont recherchés pour plusieurs crimes commis dont l’explosion d’un engin improvisé au passage d’une charrette aux environs de Nia Moussa, dans le cercle de Sofara avec un bilan de deux morts, un enfant et une femme, en date du 15 octobre 2021. Trois jours plus tard, le 18 octobre, il y a eu une attaque d’un hameau dans le même secteur de Nia Moussa. A en croire la DIRPA, le 02 novembre 2021, une patrouille de proximité a été accrochée par des assaillants dans le secteur de Donkoy, cercle de Sofara avec un bilan de 3 morts, 1 véhicule incendié. « Au cours de cet accrochage, 14 terroristes ont été neutralisés et plusieurs armes récupérées », a-t-précisé la DIRPA. Le 12 décembre aussi, l’armée malienne a neutralisé 17 terroristes dans la région de Bandiagara. Plusieurs autres terroristes ont été neutralisés le lendemain, le 13 décembre. « L’offensive dans la zone sur l’itinéraire Sofara, Diangassagou et Bandiagara, ce 31 décembre, a été un succès après avoir déjoué une tentative de pose d’EEI suivie de la neutralisation de 16 terroristes et la récupération de 19 armes dont une lance-roquette », s’est réjouie la DIRPA.
Une autre victoire de l’armée malienne contre les forces du mal a été enregistrée le 04 janvier 2022. « Le 04 janvier 2022, l’unité FAMa a déjoué une autre action terroriste coordonnée dans le secteur de Nia Ouro avec des renforts de 15 motocyclistes armés observés en provenance de la foret Sama et qui ont été interceptés et neutralisés », a écrit la Direction de l’information et des relations publiques des armées qui a indiqué que le bilan ami des deux incidents était : un blessé par balle, 2 engins blindés endommagés par l’explosion d’engins explosifs improvisés.
En plus de ces exploits, l’armée malienne a interpellé des 4 présumés terroriste dans la localité de Guiré le 3 janvier dernier.
Suite à ces multiples victoires, le chef d’État général des armés a rassuré les Maliens de la détermination des FAMa à sécuriser les personnes et leurs biens partout à travers le pays. « L’État-major général des armées rassure les populations que ces actions de lutte contre les groupes terroristes se poursuivront et rien ne pourra empêcher cette volonté des forces armées maliennes à restaurer la paix, la sécurité et le bien vivre sur toute l’étendue du territoire national », a insisté le chef d’État général des armées du Mali.
Le colonel Souleymane Dembélé fustige le mutisme de certains acteurs
Dans son communiqué, après avoir salué les efforts des FAMa dans la lutte contre le terrorisme, le chef d’état-major général des armées du Mali a dénoncé le mutisme de certains acteurs. « L’État-major général des armées se désole du mutisme de certains acteurs face aux violences et exécutions sommaires flagrantes des groupes armés terroristes pendant que les mêmes acteurs sont prompts à médire les FAMa sur la d’informations non fondées », déplore le communiqué de la DIRPA qui a ajouté que : « les actions des FAMa restent professionnelles et documentées et ne souffrent d’aucune ambiguïté ». La DIRPA a également rappelé que les « FAMa ont toujours reçus des formations spécifiques aux Droits de l’homme et au droit international humanitaire en sauraient sévir contre de paisibles populations ».
Il faut rappeler que certaines populations en zones d’insécurité ont commencé, ces derniers temps, a salué les efforts louables des forces armées maliennes dans la lutte contre le terrorisme. (abamako.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram