Contact
Qui sommes nous

Les sanctions de la Cédéao visant le Mali provoquent des remous politiques en Côte d’Ivoire

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 13 janvier 2022

Les sanctions décrétées par la Cédéao à l’encontre de la junte malienne provoquent des remous politiques en Côte d’Ivoire. Quelques heures après l’annonce de cet embargo, après avoir protesté et rappelé ses ambassadeurs dans la région, le Mali a libéré un ancien député soroïste dont l’extradition était demandée par la justice ivoirienne. Par ailleurs, le Parti de Laurent Gbagbo est monté au créneau pour dénoncer ces sanctions.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Le nouveau parti panafricaniste de Laurent Gbagbo « trouve excessives et impertinentes les mesures de rétorsions prises par la Cédéao contre le peuple malien ». Dans un communiqué signé de son porte-parole Justin Koné Katinan, le PPA-CI qualifie aussi « d’inacceptable et dangereuse » ce qu’il considère comme « l’instrumentalisation des institutions financières et bancaires communautaires pour régler des questions politiques internes »... suite de l'article sur RFI

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram