Contact
Qui sommes nous

Côte d'Ivoire : la 13è mandature du Conseil économique, social, environnemental et culturel placée sous le sceau du « Développement de l'économie sociale et solidaire »

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 28 janvier 2022

La rentrée solennelle du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) s’est effectuée ce jeudi 27 janvier 2022 au siège de l’institution à Abidjan-Plateau en présence du Président de la République Alassane Ouattara accompagné du Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement.

Cette rentrée solennelle de l'Assemblée consultative marque officiellement l’ouverture des travaux de la 13e mandature de cette institution. Elle marque également la consécration de la mise en place des organes de l'institution et l'orientation des activités de l'année afin de répondre aux objectifs de l’observance des prescriptions règlementaires.

Eugène Aka Aouélé, président de l’institution a lors de son discours d'ouverture dévoilé les grandes orientations pour le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), en cette 13e mandature. Selon lui, l'institution qu'il préside a fait le choix de placer ses réflexions sous le thème « Développement de l'économie sociale et solidaire ». ''Il s'agira, à travers nos travaux, pour notre Assemblée consultative, de faire aux pouvoirs publics, avec objectivité et dans la recherche de l'intérêt général, les suggestions nécessaires à une mise en œuvre réussie du programme de gouvernement de Son Excellence Monsieur le Président de la République, dénommé fort à propos « Une Côte d'Ivoire solidaire ».'' a-t-il expliqué.

L'objectif, a-t-il rappelé, est de situer les membres de l'institution au cœur des pulsations du corps social, dans son ensemble, pour mieux apprécier les défis qui s'imposent aux braves populations afin de faire des propositions, susceptibles d'aboutir à des prises de décisions appropriées.

À en croire le président du Cesec, la contribution attendue de son Institution à la consolidation de la paix, de la cohésion sociale et du développement se traduira par la pertinence des Avis adoptés.

Il s'est saisi de l'occasion pour saluer la mise en place d'un Comité d'experts de haut niveau, incluant des Conseille Techniques, que le chef de l'État a bien voulu autoriser. Pour lui, cela permettra au Cesec d'adapter ses méthodes de travail, afin de s'engager résolument dans la réflexion stratégique sur des axes tangibles tels que le renforcement de la gouvernance et du capital humain ; le renforcement de la veille stratégique et du dialogue social ; la valorisation de la culture ; la prise en compte du développement durable; l'accompagnement du développement local ; la consolidation de la coopération et du partenariat.

''Au surplus, le renforcement des moyens humains, matériels et financiers ainsi que l'installation des organes institutionnels nous permettront de réaliser l'une de nos missions fondamentales prévues par les dispositions légales et réglementaires, à savoir : l'élaboration d'un « Rapport annuel sur la situation économique, social, environnementale et culturelle de l'Etat».'' a-t-il soutenu.

Ainsi, au titre de l'année 2022, aux dires du président Aka Aouélé, les travaux préparatoires ont débuté avec le secteur agricole dont les hauts responsables, à commencer par le titulaire du département ministériel, ont échangé avec l'Assemblée consultative, sur des thématiques agricoles, au cours de la Tribune : « Les Grandes Rencontres du CESEC ».

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel devrait ainsi continuer de jouer pleinement son rôle : celui de donner des avis sur les projets de loi à caractère économique et financier. À cet effet, "je voudrais me féliciter des propositions consécutives aux sollicitations qui nous ont été adressées sur l'annexe fiscale 2022 et le projet de loi sur les Districts autonomes.'' a-t-il réjoui. De même, la coopération avec les autres institutions consultatives similaires constituera une priorité en vue d'un partage d'expériences et de bonnes pratiques.

Chambre de réflexions, d'études, de propositions, le Conseil Economique et Social (CES), devenu Conseil économique, social, environnemental culturel (CESEC), a été institué par la loi n°60-356 du 3 novembre 1960 portant Constitution de la République de Côte d'Ivoire.

Sa composition et ses règles de fonctionnement sont déterminées par la Loi organique n°61-3 du 2 janvier 1961.

Le 12 janvier 1961 marque la tenue de la première Rentrée solennelle , à l'hémicycle de l'Assemblée nationale, en présence de feu le Président de la République, Félix Houphouët-Boigny.

De cette date à ce jour, le nombre de ses membres a progressivement évolué pour atteindre cent-vingt (120). (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram