Contact
Qui sommes nous

Togo/Le budget 2022 de l’Etat connaît une hausse de 4,5% par rapport à 2021, maintient le cap des priorités de l’exécutif sur la période 2020-2025

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 30 décembre 2021

Après plus de 11 heures d’examen et de débats contradictoires en séance plénière, les députés togolais ont approuvé, à l’unanimité ce 28 décembre, un budget de 1.779,2 milliards de FCFA pour le compte de l’exercice 2022.

C’est le 30 novembre dernier que les parlementaires togolais avaient démarré l’étude en commission du projet de loi de finances, gestion 2022.
Selon les débats et discussions parlementaires qui ont abouti au vote de ce 28 décembre, le budget gestion 2022 privilégiera les domaines prioritaires de la «Feuille de route 2020-2025 de l’exécutif» comme la santé, l’éducation, les transports, la sécurité, l’économie, la pêche, l’agriculture, l’économie numérique, le commerce, les industries. De même que la justice, les loisirs et les sports.

Le budget de l’Etat exercice 2022 s’établit en recettes et dépenses à 1.779.191.684.000 FCFA contre 1.702,9 milliards de FCFA en 2021. Soit une hausse de 4,5%. Le budget de l’Etat, exercice 2022 était projeté initialement à 1.760 milliards de francs CFA par l’exécutif togolais.

Par ailleurs, tout comme en 2021, la loi de finances, exercice 2022 au Togo, se présente sous forme de budget-programme. Avec une focalisation sur la poursuite de la déconcentration de la fonction d’ordonnancement et d’approbation des marchés ainsi que le renforcement du rôle des contrôleurs financiers.
«Le Gouvernement a désormais les cartes en main pour la mise en œuvre de sa Feuille de route en 2022», a commenté la présidence du Parlement au sortir de ce vote du 28 décembre 2021.

«Le Togo a fait le choix d’un projet de loi de finances de relance. La conjoncture est bonne, la croissance est possible et à portée. C’est le moment de préparer le Togo au succès économique à l’horizon 2025 dans le contexte sanitaire et sécuritaire agité que nous vivons en ce moment. Cette clarté et cette lisibilité du projet de loi de finances se révèlent assez précieuses pour la confiance citoyenne.

Eu égard aux performances enregistrées et suffisamment présentées lors de l’adoption de la loi de finances rectificative 2021, eu égard aux projections économiques annoncées et eu égard aux choix stratégiques opérées tant sur le plan sécuritaire que social (…) ce budget 2022 est la marque du respect de l’engagement du Président F. Gnassingbé à accroître et ce de manière significative et tangible, la capacité de production de la richesse nationale à l’horizon 2025. Cet objectif n’est pas seulement symbolique. Il poursuit plutôt et consolide les multiples actions tendant à offrir un lendemain radieux à l’ensemble de nos concitoyens», se félicitait déjà Chantal D. Tsegan à l’entame des travaux en commission autour du budget voté ce 28 décembre 2021. (alome.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram