Contact
Qui sommes nous

Boxe : scandale pour le Français Soro, injustement battu sur une erreur arbitrale

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 18 décembre 2021

Il n’y a pas qu’aux Jeux olympiques où la boxe française est victime de décisions arbitrales litigieuses voire carrément injustes. Ce vendredi chez les pros, et au sein de la WBA, Michel Soro a connu une terrible désillusion contre Israil Madrimov en demi-finale WBA des super-welters à Tachkent en Ouzbékistan.

Officiellement battu par TKO pendant la neuvième reprise, le boxeur de 34 ans a été pénalisé par une décision incompréhensible de l’arbitre espagnol Salvador Rodriguez. De quoi déclencher une énorme polémique chez de nombreux spécialistes du noble art.

Sept coups portés après la fin du round

Pas au mieux en cette fin de round, Michel Soro s’est retrouvé acculé dans les cordes lorsque la cloche a retenti. Mais au lieu de renvoyer les deux hommes dans leur coin, l’officiel a laissé le combattant Ouzbek asséner une nouvelle volée de coups au Français, alors que le round était terminé.

Lorsqu’il s’est enfin décidé à intervenir, après sept frappes d’Israil Madrimov, l’arbitre Salvador Rodriguez a séparé les boxeurs et indiqué la défaite par TKO de Michel Soro alors que cette neuvième reprise était bel et bien terminée.

Soro va porter réclamation

Au terme d’un duel longtemps très serré entre Michel Soro et son rival ouzbek, Israil Madrimov venait de réaliser son meilleur round du combat. Mais quand même, la décision arbitrale ne semble avoir aucun sens.

Face à cette situation, le clan du Français a immédiatement contesté et la WBA a eu besoin d’une dizaine de minutes pour valider la décision et confirmer le TKO infligé au natif d’Abidjan.

Mais le Français, qui concède ainsi sa troisième défaite (pour 35 victoires et une nul) va porter réclamation, selon le site L’Equipe. Grâce à cette victoire controversée face à Michel Soro, Israil Madrimov devient challenger officiel du champion du monde unifié, l'Américain Jermell Charlo, détenteur des ceintures WBA, WBC et IBF. A moins qu’une décision ne vienne invalider la décision injuste de ce combat. (RmcSport)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram