Contact
Qui sommes nous

Qualifs CAN 2023: Les Eperviers se tirent une balle dans le pied, et déjà contraints à une victoire le 07 juin face au Cap-Vert

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 5 juin 2022

Face à une formation solidaire de l’Eswatini ce 03 juin, les Eperviers du Togo se sont compliqués à la vie à l’entame des éliminatoires de la CAN 2023. Alors qu’ils ont mené deux fois au score, les joueurs de P. Duarte se sont faits rattraper au score sur des hésitations collectives. Ils n’auront plus droit à l’erreur durant leurs prochaines sorties, pour prétendre se qualifier pour la CAN ivoirienne de 2023.

Il n’existe plus de petite formation sur le continent africain. Cette maxime dans les milieux footballistiques, les Togolais l’ont encore appris à leurs dépens ce 03 juin sur leurs installations. Contre une formation formée uniquement de joueurs évoluant au pays ! Dominateurs en première mi-temps, friables sur le dispositif tactique avec 3 défenseurs, les Eperviers auront péché en seconde mi-temps dans ce match qu’il ne fallait surtout pas perdre idéalement.
Après l’ouverture du score à la 20è sur un coup magistral de l’intelligent et réaliste Euloge Placca, il a fallu attendre la 84è pour voir s’enchainer 3 buts dans cette rencontre surtout plaisante en deuxième mi-temps. Devant un milieu de terrain subitement décousu des Eperviers en seconde partie, les Eswatiniens ne se sont pas faits prier pour profiter des offrandes togolaises ! Des largesses défensives subites en fait, sur des occasions des Shilangus qui étaient gérables autrement.

A l’égalisation de Sabelo Ndzinisa, les Togolais croyaient répliquer pour de bon sur un rush de Fo-Doh Laba à la 86è. Les fautes de concentration vont malheureusement reprendre vite le dessus moins de dix minutes plus tard, quand dans les arrêts de jeu (95è), Fanelo Mamba reprend habilement une balle en cloche. Et arrache l’égalisation sur une belle reprise imparable pour Malcom Barcola. 2-2, score final.
Paulo Duarte a de quoi être amer. Ses poulains viennent de se tirer une balle dans le pied qu’ils pourraient regretter amèrement lors du décompte final dans cette poule B serrée plus que jamais. Une défaite le 7 juin prochain à Marrakech (Maroc) contre le Cap-Vert est interdite aux Togolais qui ont pour mission officielle de ne pas louper la qualification pour la CAN 2023.
Les Burkinabé et les Cap-Verdiens jouent aussi ce 03 juin. (alome.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram