Contact
Qui sommes nous

Processus électoral à la FIF: Débat houleux sur la question de parrainage

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 3 mars 2022

Les deux Assemblées générales ordinaire et extraordinaire dans le processus électoral à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF) sont désormais choses faites. Si le vendredi 25 février les choses se sont vite déroulées à l'Assemblée générale ordinaire consacrée à l'approbation des comptes, l'Assemblée générale extraordinaire consacrée à l'adoption des statuts et code électoral était tout le contraire. C'est à 01h30 que les textes ont finalement été approuvés à l'unanimité.

Débat houleux sur l'article 47

Selon plusieurs participants, le blocage était relatif à l'article 47 qui statue sur les critères d'éligibilité notamment la question de parrainage. Chacun des 3 clans avait sa position sur la question du parrainage. D'un côté un clan proposait 4 parrainages maximum d'un autre côté, l'autre proposait 6 parrainages et le troisième lui proposait le maintien de l'ancien parrainage. C'est à ce niveau que les membres statutaires ont longuement débattu. Alors que la Fédération internationale de football association (FIFA) avait préconisé de mettre le parrainage à 4 afin de permettre à chacun d'être candidat, l'assemblée a décidé de mettre le parrainage à 8.

Mariam Dao Gabala satisfaite

La tenue des deux Assemblées générales sont une victoire pour le Comité de normalisation dirigé par Mariam Dao Gabala. Elle s'est dit satisfaite pour cette réussite des Assemblées générales. « Nous nous félicitons de la participation des membres statutaires. De mémoire d'acteur du football ivoirien, il n'y a jamais eu cette ouverture et des discussions sur les statuts et code électoral. Pour nous, cela signifie que les différents acteurs s'approprient leurs propres instruments, leur propre constitution. Pour l'adoption des différents textes, il fallait les 2/3, mais nous sommes arrivés à l'unanimité. Cela veut dire que le processus qui a été engagé est un processus qui a finalement payé », a déclaré la dirigeante actuelle du sport roi.

Un pas vers la porte de sortie

Avec la validation des deux Assemblées générales ordinaire et extraordinaire consacrées à l'examen et à l'adoption des statuts et code électoral ainsi qu'à l'approbation des comptes de l'exercice 2020, on peut aisément dire que le mandat de la normalisation tire à sa fin. La présidente du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football, Mariam Dao Gabala s'est dit satisfaite parce que les travaux avancent. Il faut rappeler que lors des deux assemblées générales ordinaire et extraordinaire, la date de l'Assemblée générale élective a été fixée au 23 mars à Yamoussoukro. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram