Contact
Qui sommes nous

Le rappeur Booba voit son compte Twitte suspendu temporairement

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 10 janvier 2022

Booba puni par Twitter. Comme l'a repéré Le Parisien, le compte du rappeur à succès a été suspendu pendant plusieurs heures de façon temporaire, samedi 8 janvier, pour non-respect des règles en vigueur sur la plateforme. « Le compte de @booba est temporairement suspendu parce qu'il enfreint la politique de Twitter en matière de médias », pouvait-on lire sur la page d'accueil de son compte, en début d'après-midi.

Suivi par plus de cinq millions d'abonnés sur le réseau social, le rappeur, qui a également vu son compte Instagram suspendu par le passé, avait tweeté cette semaine à de nombreuses reprises pour s'opposer au pass vaccinal, diffusant parfois de fausses informations. « L'heure est grave mes amis ! ! ! Suite à mon post d'hier sur Twitter montrant nos chefs d'État en flagrant délit de mensonge concernant l'antidote, mon compte a été bloqué ! » a regretté Le Duc sur Instagram.

Booba, qui a finalement pu récupérer l'usage de son compte samedi en fin d'après-midi, a expliqué les raisons qui ont poussé le réseau social à suspendre son compte. « Ils m'ont suspendu, car ils trouvaient ma photo de profil non appropriée. Je ne fais que donner mon opinion sur un sujet délicat en relayant la vérité. J'invite le peuple, les chanteurs, sportifs, acteurs, etc. à faire de même. Merci à tous. Restons libres », a-t-il tweeté.

Une image de Bisounours en photo de profil

La photo en question, qui représentait Dark Vador tenant dans une main un Ewok mutilé à coups de sabre laser, a donc été jugée trop violente par Twitter pour les standards de la plateforme. Un porte-parole du réseau social a expliqué que le compte du rappeur a été suspendu temporairement pour avoir enfreint « la politique en matière de médias sensibles » (images violentes, scènes sanglantes ou appel à la haine). Pour récupérer l'usage de son compte, Booba a finalement remplacé sa photo de profil par une image représentant un Bisounours. Nul doute qu'elle n'engendrera pas une nouvelle suspension de son compte. (Le Point)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram