L’Alliance des Etats du Sahel (AES) a adopté hier mardi, une feuille de route visant entre autres, la mise en place d’un plan de communication d’urgence destiné à informer les populations des actions majeures entreprises par leurs autorités.

Le ministre en charge de la Communication burkinabè, Jean Emmanuel Ouédraogo et ses homologues du Mali et du Niger ont discuté en visioconférence sur les lignes directrices d’une stratégie de communication efficace dans l’espace de l’AES.

En attendant l’élaboration de ladite stratégie prévue la semaine prochaine à Bamako au Mali, les trois ministres ont convenu de la mise en place d’un plan de communication d’urgence destiné à informer les populations de la Confédération des actions majeures entreprises par les autorités.

En rappel, lors d’un sommet tenu le 6 juillet 2024 à Niamey, les chefs d’Etats du Burkina, du Mali et du Niger ont adopté le traité portant création de la confédération, des Etats du sahel.

Dans le communiqué final cette rencontre, les trois chefs d’Etat ont recommandé l’élaboration d’une stratégie de communication reflétant les valeurs des peuples du Sahel.

Agence d’information du Burkina Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici