Contact
Qui sommes nous

Le Gouvernement togolais intensifie la promotion des farines locales panifiables (Ministère du Commerce)

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 13 juillet 2022

Le pain fabriqué souvent à plus de 50 % de la farine de blé, peut aujourd’hui se faire par l’incorporation de plusieurs denrées locales comme la farine de maïs, de sorgho, de manioc et de soja. C’est ce qui a été une fois encore constaté, ce jeudi 07 juillet 2022 à Lomé, à l’occasion d’une «Journée de dégustation de pain local» organisée par le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale sous le patronage de Madame Victoire TOMEGAH DOGBE, Premier Ministre. Les membres du Gouvernement, les présidents des institutions de la République ainsi que le secteur privé et la société civile se sont mobilisés pour cette journée.

Pour juguler les difficultés dans l’approvisionnement de la farine de blé, le gouvernement togolais encourage les boulangers à opter pour les farines locales dans la production du pain et ses dérivés.

«Consciente de la nécessité de transformer en opportunité le phénomène de vie chère, Madame le Premier Ministre a personnellement visité le vendredi 20 mai 2022, certaines unités de production de pain à base de farine de maïs, de sorgho et de manioc.

L’objectif de cette visite était d’encourager les boulangers à utiliser les farines locales pour la production de pain et ses produits dérivés. Ce changement de paradigme qui s’impose à nous a été réaffirmé tout récemment par Monsieur le Président de la République au deuxième Forum économique à Doha au Qatar devant un parterre d’Homme d’Etats et d’affaires. Comme vous le savez aujourd’hui, les farines de maïs, de sorgho, de manioc et de soja peuvent être facilement incorporées à la farine de blé pour la fabrication de pain et autres produits de boulangerie-pâtisserie dans des proportions bien précises. C’est dans cette optique que cette Journée de dégustation est organisée pour mettre en exergue la qualité du pain et ses dérivés fabriqués à base de tubercules et céréales locaux et susciter leur consommation», a indiqué Monsieur Kodjo Adedze, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale.

Cette journée ouvre la voie de la sensibilisation et de renforcement de capacités des acteurs ciblés sur toute l’étendue du territoire national.

«Nous pensons à la réorganisation de tout le secteur (…) Il est grand temps de mettre en œuvre relativement à ce secteur, les orientations de Madame le Premier ministre contenues dans la lettre circulaire N°002/2020/PM/CAB du 06 octobre 2020 demandant aux institutions de privilégier les achats des produits locaux dans les commandes publiques et autres (…) Désormais, le pain local et ses dérivés devant être servis dans les supermarchés. Nous sommes en train de négocier des partenariats. On ne saurait utiliser notre territoire pour les supermarchés sans qu’on n’y trouve ce que nous avons comme production locale», a déclaré le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, représentant le Premier ministre à l’occasion.

Pour le gouvernement, cette politique du consommer local regorge d’un atout énorme pour le Togo et toute sa population. «Elle va donc permettre de réduire la dépendance du pays vis-à-vis de ce qui vient de l’extérieur surtout le blé», a martelé Monsieur Kodjo Adedze.

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram