Contact
Qui sommes nous

20e anniversaire de l’UA: Perspectives prometteuses de la coopération sino-africaine (Experts)

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 12 juillet 2022

Etablie officiellement le 9 juillet 2002, l'Union africaine (UA) est un organe politique chargé des affaires politiques, économiques, militaires, culturelles et sociales de ses pays membres. Vingt ans après sa création, l'UA a obtenu des réussites dans plusieurs domaines, comme la construction d'institutions, l'orientation politique, l'intégration économique, la paix et la sécurité et la coopération dans les affaires internationales, ce qui a aidé les pays africains à parler d'une seule voix dans les affaires internationales et à renforcer l'influence de ce continent. Aujourd'hui, la Chine et l'Afrique entrent dans une nouvelle phase de développement, et la construction de la communauté d'avenir partagé Chine-Afrique est très prometteuse.

LES REALISATIONS ET LES DEFIS

En juillet 2002, lors du 38e et dernier sommet annuel de l'Organisation de l'unité africaine, celle-ci, créée en 1963, a laissé sa place à l'UA, lançant une nouvelle étape du développement conjoint des pays africains.

Au cours de ces 20 années, l'intégration économique est restée un sujet important de l'UA, et la construction de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) a été une priorité promue par l'UA. Grâce à la construction de la ZLECAF, l'UA espère que les pays membres jouiront de plus d'opportunités de développement, réduiront la pauvreté et le nombre de chômeurs et élimineront le terreau des activités violentes.

Après l'approbation en 2012 de l'UA pour établir la ZLECAF, les négociations ont duré plusieurs années et ont finalement abouti à un accord, qui est entré en vigueur le 30 mai 2019. La ZLECAF a été officiellement inaugurée le 1er janvier 2021. Une étape représentant une percée dans le processus d'intégration économique de l'Afrique, la ZLECAF revêt une grande importance pour renforcer le commerce parmi les pays, stimuler la complémentarité des compétences industrielles et renforcer l'autonomie du développement économique de la région.

Selon un rapport publié conjointement en juin par la Banque mondiale et le secrétariat de la ZLECAF, la ZLECAF apportera à l'Afrique des opportunités importantes de développement. D'ici 2035, 1.800 nouveaux emplois devraient être créés pour aider 50 millions de personnes à sortir de la pauvreté extrême, précise le rapport.

En outre, l'UA promeut activement un mécanisme de sécurité commune, atteignant des résultats importants dans la prévention et la gestion des conflits, la reconstruction post-conflit et l'édification de la paix. Selon le principe de "résolution des problèmes africains par l'Afrique", l'UA envoie des délégations d'observateurs électoraux, des émissaires et des représentants spéciaux et agit comme médiateur pour faire face aux crises politiques des pays membres. Elle renforce la capacité à intervenir directement dans les crises de sécurité de l'Afrique en accélérant l'établissement d'une armée permanente africaine et d'une force de réponse rapide.
L'UA soutient également ses pays membres et les organisations sous-régionales dans la direction d'opérations de maintien de la paix afin de promouvoir l'amélioration du mécanisme de gouvernance de la sécurité de l'Afrique.

Sun Hong, responsable de l'Institut des relations internationales contemporaines de Chine (China Institutes of Contemporary International Relations), a indiqué que l'UA s'efforçait de proposer des plans africains dans le mécanisme de gouvernance international, de promouvoir activement une position commune sur les questions majeures liées aux pays africains et aux intérêts communs de l'Afrique et de parler d'une seule voix sur la scène internationale afin de renforcer l'influence des pays africains dans les affaires internationales.

Ces dernières années, l'évolution du monde connaît une accélération, tout comme la concurrence entre grandes puissances. Le développement des pays est perturbé par la pandémie de COVID-19, et l'environnement international connaît des changements profonds et complexes. Dans ce contexte, les pays africains sont confrontés à des défis, et l'UA, en tant qu'organe dirigeant, doit faire face à une grande épreuve.

Selon Mme Sun, la reprise économique de l'Afrique est plus lente que celle d'autres régions, la situation politique de certains pays africains est instable, des forces violentes et terroristes dans certaines zones gagnent du terrain, la crise alimentaire sur le continent est aggravée par les catastrophes naturelles comme les phénomènes météorologiques extrêmes, provoquant une demande croissante en aide humanitaire par le continent africain. En outre, dans le contexte de la concurrence entre grandes puissances, l'unité parmi les pays africains est confrontée à un défi important. L'UA doit déployer plus d'efforts pour unifier les pays africains, surmonter les difficultés, et assurer la mise en place des plans de développement du continent.

PROMOTION DE L'AMITIE SINO-AFRICAINE

Malgré l'évolution du monde, la Chine et l'Afrique maintiennent leur coopération amicale depuis longtemps. La Chine, le plus grand pays en développement, et l'Afrique, le continent regroupant le plus grand nombre de pays en développement, présentent des similarités dans leurs histoires, leurs luttes et leurs missions de développement.

Au cours des vingt années écoulées depuis l'établissement de l'UA, la coopération amicale sino-africaine a progressé sans cesse. En 2006, le Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) a débouché sur l'établissement d'un nouveau type de partenariat stratégique Chine-Afrique. En 2015, le Sommet de Johannesburg du FCSA a engendré la construction d'un partenariat de coopération stratégique global Chine-Afrique. Lors du Sommet de Beijing en 2018 du FCSA, les deux parties ont convenu de bâtir une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique plus forte, ce qui a porté les relations sino-africaines à la meilleure période de leur histoire.

La coopération économique sino-africaine se développe rapidement. Les "dix programmes de coopération" lancés lors du Sommet de Johannesburg du FCSA en 2015 et les "huit initiatives majeures" mises en oeuvre au Sommet de Beijing du FCSA en 2018 ont hissé la coopération commerciale sino-africaine à une nouvelle hauteur historique.

La coopération sociale sino-africaine continue de croître. La Chine mène activement une coopération avec l'Afrique dans les domaines comme la réduction de la pauvreté, la santé, l'éducation, la technologie, la protection de l'environnement, le changement climatique, les échanges entre les jeunes et les femmes. Les échanges, l'aide et le partage d'expériences en matière de développement de la partie chinoise aident les pays africains à renforcer le niveau de développement social global et permettent au développement économique africain de créer une énergie endogène.

La coopération entre les personnes progresse de jour en jour. La coopération sino-africaine concernant la culture, la presse, la technologie, les think tanks, les jeunes et les femmes s'est approfondie de manière globale, promouvant davantage les liens entre les peuples de la Chine et de l'Afrique et consolidant la base de développement des relations sino-africaines.

La coopération sino-africaine sur la paix et la sécurité connaît un développement stable. La Chine respecte pleinement la volonté africaine, ne s'ingère pas dans les affaires intérieures du continent, respecte les normes fondamentales régissant les relations internationales et recherche activement une participation constructive aux affaires de la paix et de la sécurité en Afrique.

A l'heure où le monde reste confronté à la pandémie de COVID-19, la Chine et l'Afrique doivent travailler main dans la main et renforcer de nouveau leur amitié. Comme l'a dit le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, "La solidarité sino-africaine et l'amélioration de la coopération multilatérale sont essentielles pour remporter la bataille contre cette pandémie".

Selon Li Hongfeng, directrice de la faculté d'études africaines de l'Université des langues étrangères de Beijing, l'UA joue un rôle important dans la promotion de la coopération sino-africaine, assure la bonne coordination des domaines et des objectifs de coopération entre les deux parties. L'UA fait non seulement des contributions à la paix et au développement de l'Afrique, mais favorise aussi un bon environnement pour la coopération sino-africaine. (Xinhua)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram