Contact
Qui sommes nous

Antonio Rüdiger, le nouveau "combattant" du Real Madrid

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 21 juin 2022

L'international allemand originaire de Sierra Leone est la deuxième recrue majeure des champions d'Europe après le Franco-camerounais Aurélien Tchouameni.

Antonio Rüdiger était présenté aux médias espagnols ce lundi après avoir conclu son transfert gratuit au Real Madrid. Il rejoint Aurélien Tchouameni parmi les nouveaux joueurs de la Maison Blanche. Il portera le numéro 22.

L'international allemand originaire de Sierra Leone a promis d'apporter son "esprit de combat et son leadership" au Santiago Bernabeu : "En dehors du terrain, j'aime rire, j'aime danser. Mais une fois sur le rectangle vert, je suis sérieux et je n'aime pas plaisanter. J'espère que ce que je peux apporter, c'est mon esprit de combat et le leadership. Mais avant tout, Rome ne s'est pas construite en deux jours, donc je dois d'abord venir ici et m'adapter."

Rüdiger a déjà apprécié ses premiers échanges avec l’entraîneur des Merengues, Carlo Ancelotti : "Il a dit qu'il me voulait, qu'il avait confiance en mes capacités, et que je pouvais être très utile pour lui et l'équipe. Et pour être honnête, à mon âge, là où je suis en ce moment, c'est suffisant. Vous savez qu'à Madrid vous aurez de la concurrence et que rien n'est garanti, donc vous devez vous battre pour votre place, et c'est pourquoi je suis ici. Je suis prêt à le faire."

Au cours de cette conférence de presse, le défenseur central de 29 ans a également révélé que le FC Barcelone avait manifesté un intérêt de dernière minute, mais que, pour lui, c'était "le Real ou rien". Il a donc choisi de la jouer comme l'autre recrue phare du mercato madrilène Aurélien Tchouameni plutôt que comme Kylian Mbappé, promis à la Maison Blanche avant un volte-face de dernière minute.

Rüdiger a signé un contrat de quatre ans avec les champions d'Europe et d'Espagne en titre après avoir passé sa visite médicale lundi. Il a hâte de porter ses nouvelles couleurs dans un stade où il aura vécu il y a quelques semaines l'une des pires soirées de sa carrière (battu à Stamford Bridge 3-1, Chelsea s'est incliné 5-4 sur l'ensemble des deux rencontres) :

"Pour moi personnellement, c'était incroyable. Mais oui, même quand nous avons marqué le troisième but, l'atmosphère est restée positive. Les fans étaient très, très forts et oui, c'était assez impressionnant. Et oui, bien sûr, jouer pour un club comme celui-ci... nous n'avons pas besoin d'en parler." (euronews)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram