Contact
Qui sommes nous

Prison centrale de Libreville : 500 téléphones portables brulés par les autorités

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 12 avril 2022
Les autorités administratives et judiciaires ont procédé vendredi  8 avril dernier, à la destruction de plusieurs appareils et drogues, retrouvés à la prison centrale de Libreville dans les cellules des détenus, lors d’une fouille inopinée le 31 mars dernier.

  Après avoir saisie des drogues,  des boissons alcoolisées, des paquets de cigarettes, et environ 500 téléphones portables à la prison centrale de Libreville,  les autorités ont décidé de mettre le feu sur ces objets. En effet, ces objets retrouvés au sein de la prison dans les cellules de ces prisonniers, sont censés être interdits  dans le milieu carcéral. Face à cette situation,  les autorités ont grâce à cette descente constatées un « laisser-aller » de la part des gardiens du pénitencier, dans cette grande prison qui contient plus de 1000 détenus. Selon des informations, une enquête est ouverte pour mettre la main sur tous les responsables, qui participent à ce trafic en permettant au détenu d’entrer en possession d’un téléphone ou d’une drogue en milieu carcéral.

The post Prison centrale de Libreville : 500 téléphones portables brulés par les autorités appeared first on Journal du Gabon.

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram