Contact
Qui sommes nous

Mali : Les éclairages du Premier ministre devant le CNT

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 22 avril 2022

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a répondu en deux passages à la rafale de questions posée les membres du Conseil national de Transition (CNT).  Le chef du gouvernement qui s’est réjoui de la satisfaction des Maliens suites aux victoires des FAMa contre le terrorisme a indiqué que la priorité du gouvernement demeure la dotation en moyens nécessaires aux FAMa pour l’accomplissement de cette mission.  


Toutefois, le chef du gouvernement a regretté cette « forme de terrorisme diplomatique et médiatique » contre notre pays. 


Concernant les sanctions économiques et financières imposées par la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) au Mali, le chef de l’exécutif a souligné que les négociations continuent avec l’organisation sous-régionale. « Le président de la Transition est en contact permanent avec ses homologues de la Cedeao », a-t-il rappelé.


Devant le CNT, le Premier ministre a égrainé les efforts fournis par le gouvernement en termes de subventions de produits agricoles et de consommation pour atténuer les effets des sanctions et des autres crises économiques.
 
Dr Choguel Kokalla Maïga a aussi noté que des actions seront menées pour la bonne marche de la Transition sur la base des 24 mois prévus par le gouvernement. Il s’agit notamment de l’élaboration de la nouvelle Constitution et des textes connexes liés à la préparation des élections.  


La mise en place l’organe unique, indépendant de gestion des élections et d’audit du fichier électoral est prévue dans les huit premiers mois. Selon le Premier ministre, la deuxième année verra toutes les activités menées dans les délais prévus avec plus de concomitance pour tenir les scrutins référendaire, présidentiel, législative et territorial.


Répondant aux interrogations sur le mandat de la Minusma qui arrive à terme en juin, le Premier ministre a expliqué aux membres du CNT qu’il sera renouvelé. Aussi, il n’y aura pas de grandes modifications dans le mandat de la mission onusienne dans notre pays, a-t-il fait savoir.
 
Sur l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, le chef du gouvernement a marqué la volonté du gouvernement à procéder à sa mise en œuvre intelligente.  C’est-à-dire, selon Dr Choguel Kokalla Maïga, dans le respect de la souveraineté, la forme laïque et républicaine et l’intégrité territoriale de notre pays. (abamako.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram