Contact
Qui sommes nous

Devancer l’extrémisme violent au Nord-Togo: Des investissements dans le social et les infrastructures en cours jusqu’en 2025 pour 16,56 milliards de FCFA

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 25 avril 2022

Le Conseil des ministres s’est réuni à Garo (préfecture de Cinkassé) ce 21 avril 2022, sous la présidence de Faure Gnassingbé. Un déplacement vers la base qui a permis aux membres de l’exécutif togolais «d’exhorter les populations de l’extrême Nord-Togo à la poursuite de la préservation de la paix et au maintien de la proximité avec les Forces de Défense et de Sécurité». Toutes choses, en plus de lourds investissements dans cette zone, qui ont pour finalité de devancer l’extrémisme violent.

En amont du Conseil des ministres du 21 avril à Garo, Faure Gnassingbé a eu des échanges avec les forces vives de la localité. Dans la même optique, Victoire Dogbé s’est entretenue avec les populations à la base lors d’une tournée effectuée dans les localités de Timangue, Namoundjoate, Nambutite et Cinkassé.
«Ces rencontres ont été l’occasion pour l’exécutif togolais de partager avec les populations des actions prévues dans le cadre du ‘Programme d’urgence pour la Région des Savanes dans la préfecture de Cinkassé’», détaillent les officiels togolais. Une somme de chantiers en cours ou à ouvrir d’ici 2025 dans la préfecture de Cinkassé. Ils sont officiellement «évalués à un coût global de 16,56 milliards FCFA» !

«Ainsi, dans le secteur de l’eau, 75 forages sont en cours de construction dans près de 30 localités frontalières et des AEP (Adductions d’eau potable) seront construites dans toutes les bases militaires installées dans la préfecture.

Afin d’améliorer l’accès à l’électricité, il est prévu, en plus des travaux d’extension de réseau, l’électrification à court terme de plus d’une dizaine de localités. Près de 280 lampadaires solaires seront également installés», sert l’Etat dans le menu-détails de ces travaux multiples.
Par ailleurs, le Gouvernement veut davantage ratisser large dans cette zone frontalière. «Pour améliorer l’accès aux soins de santé, 02 USP (Unités de soins périphériques) seront construites à Nassiégou et Safobé. Le Gouvernement procédera également au renforcement du plateau technique de l’USP de Sam Naba et Boadé. L’USP de Timbou sera transformée en CMS (Centre médico-social) tandis qu’un nouveau CMS sera construit entre Gouloungoussi et Gnoaga», détaille l’équipe-Dogbé I dans ses ambitions.

Eduquer en plus des infrastructures et des soins

«Dans le secteur de l’éducation, pour renforcer la couverture actuelle en matière d’infrastructures scolaires, plus de 30 nouvelles salles de classe équipées en tables bancs seront construites dans les localités de Boadé, Gnoaga, Gouloungoussi, Nassiégou, Sam Naba et Cinkassé», annonce l’Etat.
«Au bénéfice du secteur agricole, deux ZAAP (Zones d’aménagements agricoles planifiées) sont en cours d’aménagement à Timbou et Gounlougoussi. Des retenues d’eau sont également en cours de construction à Sam Naba, Nassiégou, Gounlougoussi, Gnoaga, Boadé, Cinkassé, Safobé», insiste l’équipe Dogbé I. En rajoutant: «S’agissant d’infrastructures de connectivité, près de 10 tronçons, soit plus de 150km de pistes rurales sont en cours d’aménagement. Ce qui permettra de relier et désenclaver les localités de Biankouri, Zintango, Korenzoaga, Kassou, Safobé, Natingou et Dontougou».

Plusieurs experts en géopolitique et en prévention des conflits en Afrique de l’ouest insistent sur la nécessité de coupler actions sociales (alimentation, santé, éducation) et stratégie militaire dans la lutte durable contre l’extrémisme violent en Afrique occidentale. Après le Sahel, des attaques djihadistes dans le septentrion des pays côtiers (sud du Sahel) se multiplient ces 3 dernières années. Le Togo a été touché par l’une d’entre elles dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021 via la localité de Sanloaga (Préfecture de Kpendjal). Une «attaque attribuée à des terroristes». Une menace repoussée avec adresse et vigueur par des éléments des Forces de Défense et de Sécurité du Togo (selon le Gouvernement), dans le cadre de l’opération Koundjoare. (alome.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram