Contact
Qui sommes nous

Transport aérien : avec 52% de parts, comment Air Côte d’Ivoire est devenue leader sur son marché en 10 ans

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 21 février 2022

En 9 ans d’existence, la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire a transporté un total cumulé d’un peu plus de 5,2 millions de passagers pour un chiffre d’affaires de 616, 6 milliards FCFA.

L’ambition des autorités ivoiriennes dès le départ a été de mettre sur pied une compagnie aérienne opérationnelle en 18 mois.

En réalité, il s’agit d’une initiative du Président de la République Alassane Ouattara dont l’ambition était de créer une « grande compagnie qui contribuerait à la relance économique et au rayonnement de la Côte d’Ivoire ».

Ainsi, le projet est confié au Général Abdoulaye Coulibaly, un ancien pilote et passionné de l’aviation, en tant que président du conseil d’administration de la Compagnie. La Direction Générale a été confiée à René Décurey jusqu’en février 2021 avant de passer la main aujourd’hui à Laurent Loukou.

La vision des autorités ivoiriennes avec à leur tête le Président de la République Alassane Ouattara se décline en trois principaux chantiers qui s’étalent jusqu’en 2023. Il s’agit notamment du chantier 1 (de mai à décembre 2012) qui a consisté en la création juridique et opérationnelle de la compagnie aérienne en seulement 7 mois, du chantier 2 (2013 à 2020) impliquant la construction d’une compagnie leader et de référence de l’Afrique de l’Ouest et du Centre et du chantier 3 qui prévoit à partir de 2023 de capitaliser sur son réseau régional pour devenir le hub de l’Afrique de l’Ouest et du Centre vers l’international.

Au niveau du 1er chantier, il fallait travailler à restaurer la crédibilité auprès des principaux acteurs de l’industrie au lendemain de la crise post-électorale qu’a connue la Côte d’Ivoire en 2011. Il fallait également mobiliser des ressources humaines expérimentées et formées à la gestion d’une compagnie aérienne mais surtout obtenir la confiance des loueurs d’avions pour positionner des appareils en Côte d’Ivoire.

Ce chantier prévu en 18 mois a finalement été réalisé en seulement 7 mois : Air Côte d’Ivoire lance son premier vol inaugural vers Dakar (Sénégal) en novembre 2012 et des vols de présentations vers le Gabon (Libreville) en décembre de la même année. Quant aux vols commerciaux, ils ont été lancés le 14 janvier 2013.

Sur le terrain, Air Côte d’Ivoire fait face à des contraintes structurelles au nombre desquelles l’étroitesse du marché intra-Afrique de l’Ouest et du Centre qui ne représente que 1,5 million de voyageurs par an avec plus de 50% des marchés point à point qui ont moins de 67 passagers par jour, les coûts de productions élevés, les difficultés d’accès aux financements, etc.

Assurément, Air Côte d’Ivoire a engrangé un bilan positif eu égard aux ambitions de ses dirigeants. « Avec 52% de parts de marché , on peut dire que Air Côte d’Ivoire est le leader et notre régularité et notre niveau de service font de nous une référence », se réjouit un cadre de la compagnie ivoirienne.

Une flotte rénovée et renforcée

Trois années après sa création, Air Côte d’Ivoire est passée de trois (3) à dix (10) avions . Elle compte quatre Bombardiers Q 400 de 67 places, six (6) Airbus de la famille A320 de 120 à 148 places. 70% de cette flotte est constituée d’avions neufs. La Compagnie ivoirienne s’est engagée dans un important projet de renouvellement de sa flotte en signant un contrat d’acquisition de 3 Airbus neufs de la famille A320 dont les deux premiers ont été livrés respectivement en juillet et octobre 2017 à Toulouse en France et le 3e, le 20 octobre 2020.

De plus, depuis juillet 2017, Air Côte d’Ivoire est certifiée IOSA, la première norme mondiale pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitation des transporteurs aériens. Cette certification ouvre la voie de nouvelles perspectives de coopération avec d’autres compagnies aériennes.

A ce jour, Air Côte d’Ivoire dessert 18 destinations régionales à savoir Abidjan, Accra, Bamako, Brazzaville, Conakry, Cotonou, Dakar, Douala, Kinshasa, Lagos, Libreville, Lomé, Monrovia, Niamey, Ouagadougou, Pointe Noire, Yaoundé et Abuja.

Pour 2022, la compagnie prévoit de rallier Johannesburg en Afrique du Sud et Casablanca au Maroc.

« Le défi majeur est d’être une compagnie pérenne et rentable . Cela passe par la recherche continue de la satisfaction client, le savoir-faire et le professionnalisme de ses équipes, et la densité du hub, renforcée par des alliances solides », explique la direction de la compagnie.

Air Côte d’Ivoire qui dispose d’un capital de 130 milliards FCFA reparti entre l’Etat de Côte d’Ivoire (58%) et des actionnaires privés notamment la BOAD (8%), Goldenrod (23%) et Air France (11%) s’est assignée pour mission de réaliser des connexions entre les pays d’Afrique de l’Ouest et ceux du Centre en offrant un temps de voyage court avec le plus de vols directs possibles à ses clients. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram