Contact
Qui sommes nous

Procès Sankara : les parties civiles déçues des réquisitions du parquet militaire

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 9 février 2022

Le procès des assassins présumés de Thomas Sankara a été suspsendu mardi 8 février jusqu’au 1er mars au Burkina Faso pour laisser à la défense le temps de se préparer. Le parquet a demandé notamment 30 ans de prison ferme pour l’ancien président Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando. Pour les mêmes charges, il a été requis 20 ans de prison ferme pour le général Gilbert Diendéré, l’ancien chef d’État-major particulier de Blaise Compaoré, et 11 ans avec sursis pour Jean-Pierre Palm, ancien commandant de la gendarmerie nationale. Des réquisitions qui ont déçu les parties civiles.

A l’issue de l’audience les visages sont fermés. Pour les parties civiles, le parquet militaire a été bien clément, notamment pour certains accusés. Maryam Sankara, la femme de Thomas Sankara : « Jean-Pierre Palm, il y a beaucoup d’éléments qui montrent sa culpabilité, puis Tibo Ouédrago qui a été acquitté… Cela fait des années que nous attendons le verdict final. »... suite de l'article sur RFI

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram