Contact
Qui sommes nous

Le Sénégal se dit dans l’impossibilité de rapatrier ses ressortissants d’Ukraine

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 28 février 2022

Si des pays comme le Maroc, la Tunisie, la RDC et autre Nigeria tentent de voir comment rapatrier leurs ressortissants bloqués en Ukraine, le Sénégal n’envisage pas encore cette option.

L’Ukraine est en guerre contre la Russie, depuis jeudi. Une attaque qui n’a pas été une surprise, dans la mesure où Moscou avait déjà mise en garde. Pour éloigner leurs ressortissants de cet environnement de guerre, certains pays ont déjà entrepris de rapatrier leurs ressortissants. Si beaucoup sont en phase de programmation et autres projections, le royaume du Maroc est dans la phase exécution.

En effet, le royaume chérifien a procédé à l’évacuation de 99 étudiants marocains d’Ukraine, à bord d’un avion de la compagnie Air Arabia. Ce rapatriement des Marocains résidant en Ukraine a été fait depuis Kiev, le mardi dernier, deux jours avant l’éclatement des hostilités. D’ailleurs, des vols de rapatriement d’urgence de citoyens marocains sont annoncés incessamment et se feront depuis des pays voisins de l’Ukraine comme la Pologne.

De leurs côtés, les autorités sénégalaises se disent dans l’impossibilité de rapatrier leurs compatriotes bloqués en Ukraine. « Depuis le début des bombardements, le gouvernement ukrainien a pris des mesures conservatoires, parmi lesquelles figure la fermeture des frontières aériennes à tout vol civil ou commercial. Ce qui fait qu’il n’y a aucun vol civil, à ce stade précis, qui peut décoller ou atterrir en Ukraine », ont indiqué les autorités.

En marge de la cérémonie d’inauguration du Bureau d’accueil, d’orientation et de suivi (BAOS) de Fatick (centre du Sénégal), en charge de la migration, Moïse Sarr, secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur, a indiqué que « des recommandations sécuritaires sont transmises à nos compatriotes à partir de leurs contacts téléphoniques par la cellule de crise élargie mise en place au niveau de l’ambassade du Sénégal basée en Pologne et qui couvre l’Ukraine ».

Assurant que « la cellule de crise basée à l’ambassade du Sénégal en Pologne a pris des dispositions pour apporter secours et assistance aux Sénégalais qui réussiront à quitter l’Ukraine », les autorités sénégalaises appellent aux « centaines de compatriotes résidant en Ukraine de respecter et de suivre les mesures prises par le gouvernement ukrainien… Eviter tout déplacement non essentiel, s’approvisionner en nourriture autant que possible en abondance pour avoir des réserves d’aliments ».

Selon Moïse Sarr, une autre cellule de crise a été mise en place au Sénégal par la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aissata Tall Sall, avec comme objectif de « voir comment accompagner, soutenir, secourir la communauté sénégalaise vivant en Ukraine », qui est « composée d’étudiants, de travailleurs établis parfois avec des conjoints ukrainiens ». (adakar.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram