Contact
Qui sommes nous

Le Niger va abriter la 3ème édition du forum des mines et pétrole de la CEDEAO

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 16 février 2022

La rencontre se tiendra du 16 au 18 février prochains à Niamey. Elle est sous l’égide de la CEDEAO et le gouvernement nigérien en partenariat avec la firme Ame Trade Ltd.

L’édition de 2022 est placée sous le thème : « Intégrer les industries minières et pétrolières dans le développement des chaînes de valeurs régionales ». Elle sera axée sur « le potentiel des chaînes d’approvisionnement régionales et la perspective d’harmoniser les éléments essentiels des cadres de politique fiscale du secteur géo-extractif dans la région ».

Les échanges porteront sur les sous-secteurs minier et pétrolier dans la région ouest-africaine. Également les débats seront animés aussi bien par les experts du domaine des mines et du pétrole que des représentants des petites et moyennes entreprises autour des panels, la transformation des produits extraits, la responsabilité sociétale des entreprises et le développement durable, entre autres.

Le choix du Niger d’abriter cette rencontre n’est pas un hasard. Le pays regorge de mines, l’uranium et le pétrole. Le secteur pétrolier est d’ailleurs en pleine boom. En témoigne la construction de l’oléoduc de de 2000 km qui quitte le bassin d’Agadem (Niger) jusqu’au port de Sémé au Bénin.

C’est en 2012 que les ministres en charge des Mines des pays de la Cedeao ont recommandé la mise en place de l’Ecomof. Il sera entériné par les chefs d’Etat et de gouvernement « à travers l’Acte additionnel A/SP.16/02/12 relatif à la politique de développement minérale ».

Le forum se veut un cadre de mise en valeur du potentiel minier et pétrolier, d’intégration socioéconomique, de collaboration et de dialogue de la sous-région ouest africaine. Il ambitionne également « d’être une plateforme régionale idéale d’échanges et de rencontre avec les ministres » de l’espace communautaire.

La 1ère édition de l’Ecomof a été organisée en 2015 par le Ghana et celle de 2018 par la Côte d’Ivoire. L’organisation rotative tous les deux ans de l’évènement dans un pays de la CEDEAO a été également recommandée par les ministres en charge des Mines. (aniamey.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram