Contact
Qui sommes nous

La gendarmerie veut relever les défis de la sécurisation de la CAN 2023

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 9 février 2022

Le commandant supérieur de la gendarmerie ivoirienne, Général Alexandre Apalo Touré, a ouvert mardi 8 février 2022 à Yamoussoukro, une introspection interne des troupes visant à dresser le bilan des activités de 2021 et à se doter de moyens pour faire face aux défis du moment dont la lutte contre le terrorisme et la sécurisation de la 34e Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) prévue en Côte d'Ivoire.

« Nous sommes une institution organisée pour affronter les nombreux défis sécuritaires. Notre volonté est d’élever notre niveau de professionnalisme, afin de répondre aux multiples défis qui se présentent à nous, dans le cadre de nos missions. C’est pour cette raison que, réunis ici, nous devons rester concentrés, disciplinés pour réfléchir correctement », a dit à ses troupes, le Général Apalo Touré à l’ouverture des travaux.

Le terrorisme, le djihadisme, la crise sanitaire de la COVID-19, l’orpaillage clandestin, tout comme les instabilités politiques au niveau des pays de la sous-région et les criminalités transfrontalières organisées sont autant de défis face auxquels la gendarmerie ivoirienne devra faire preuve d’anticipation et de résilience à partir d’analyse objectives et sans concession, des efforts professionnels constatés en 2021.

Ce séminaire qui dure quatre jours sera sanctionné par la production d’une matrice d’actions concrètes « exécutable immédiatement » et « des propositions exécutables à soumettre au commandant supérieur de la gendarmerie, voire au ministre d’Etat, ministre de la Défense », a fait savoir le président du comité scientifique, le commandant des unités spécialisées, Général de brigade Bassanté Badara. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram