Contact
Qui sommes nous

Vie chère : Togolais, signalez sur le numéro vert ‘8585’ les pratiques anormales, spéculations et ventes de produits avariés

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 6 janvier 2022

Lors d’une sortie médiatique fin 2021, le Gouvernement avait tenu à apporter des explications pratiques autour de l’actuelle flambée des prix des produits de première nécessité sur le marché national. Il avait par ailleurs promis des mesures pour juguler ce phénomène de la vie chère. Comme première mesure arrêtée depuis ce 4 janvier, le rappel d’un numéro vert ‘8585’ mis à la disposition des consommateurs pour dénoncer toutes pratiques anormales du commerce au Togo.

«Dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de surveillance des pratiques commerciales sur les marchés, il nous a été donné de constater certaines anomalies non conformes à la législation en vigueur dans notre pays», précise un communiqué signé du Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, Kodjo Adedze et rendu public le 04 janvier 2022. Pour ce faire, une cellule de veille est mise en place officiellement, sous tutelle du Ministre en charge du Commerce, en vue de recueillir toute dénonciation liée à «toutes pratiques anormales de commerce qui pourraient échapper» aux équipes d’inspecteurs et de contrôleurs.

Entre autres pratiques anormales visées, le communiqué mentionne les spéculations sur les prix, la vente des produits périmés ou avariés. La ligne verte reste ouverte 24h/24 et 07 jours/7 aux commerçants, consommateurs et toute la population aux fins de contribuer à lutter efficacement contre la vie chère qui sévit dans les 5 Régions économiques du pays.

Préalablement à ce nouvel appel à la dénonciation, l’ancien Commissaire de l’OTR Adedze avait effectué des descentes sur des marchés de la capitale pour rappeler à l’ordre certains acteurs de la chaine du commerce au Togo. Avant lui, Emmanuel Sogadji et son équipe de la LCT (Ligue des consommateurs du Togo) étaient aussi montés au créneau pour exprimer leurs craintes autour de la hausse permanente du prix des céréales de base au Togo et autres produits de première nécessité. (alome.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram