Contact
Qui sommes nous

Secteur du transport : La Côte d'Ivoire lance les premiers véhicules made in Côte d'Ivoire, dénommés « Daily Ivoire »

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 10 janvier 2022

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi a procédé à l'inauguration de la nouvelle usine d'assemblage de véhicules neufs couplée du lancement des premiers véhicules made in Côte d'Ivoire, dénommé « Daily Ivoire » ce lundi 10 janvier 2022 à Abidjan.

Cette nouvelle usine est la résultante de la politique de modernisation des systèmes de transport routier et tenant compte de la volonté des autorités ivoiriennes de diversifier l'économie nationale par l'industrialisation entreprise par le Gouvernement à travers la signature de plusieurs accords dans le secteur de l'industrie automobile, et notamment avec la société IVECO.

Cette dernière s'est engagée à accompagner la reprise des activités de SOTRA industries, en réalisant une unité d'assemblage de véhicules utilitaires de type minibus, assurant principalement le transport de personnes en Côte d'Ivoire (transport urbain communément appelé « Gbaka » et interurbain dit « Massa ») et en Afrique en général.

Le processus d'installation de l'unité d'assemblage a été lancé en 2018 et marque la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara de faire de l'industrialisation le pilier majeur de la transformation structurelle de l'économie ivoirienne.

Selon le Premier ministre, Patrick Achi, la Côte d’Ivoire veut continuer à voir l’avenir en grand. Et celui-ci passe par cette âme des affaires et les clefs de voûte de la prospérité que sont le secteur privé en général et l’industrie en particulier. ''Cette industrie transformera toujours plus ici demain les richesses produites par notre terre, pour en tirer le meilleur profit là-bas, à l’export, sur les plus grands marchés mondiaux.'' a-t-il indiqué.

Pour lui, cette industrie qui permettra de combler les besoins du pays dans le logement et le BTP, celle qui permettra de réaliser notre ambition dans la santé et le médicament, l’énergie et les mines, le textile, l’audiovisuel et l’économie numérique. ''Mais il est aussi une industrie pour laquelle nos besoins sont immenses, et notre potentiel fantastique : celle de la mobilité, de la construction mécanique, de l’assemblage automobile.'' a-t-il ajouté.

Aux dires du ministre des transports, Amadou Koné, la chaîne d'assemblage est totalement opérationnelle et permettra la création immédiate de 500 nouveaux emplois occupés par des travailleurs nationaux. Le personnel ( cadres ingénieurs et ouvriers) a donc été formé malgré les restrictions de déplacements internationaux du fait de la COVID-19. « Elle a aujourd'hui, une capacité de départ de production de 1000 minibus par an de 26 places, configurables en ambulances, camionnettes frigorifiques, utilitaires de transport de matériels et de marchandises diverses. Les commandes ont été passées jusqu’en 2024 » a indiqué le ministre Amadou Koné.

À en croire le ministre des transports, c’est une chaîne de montage intégral donnant lieu à l'autorisation de porter la mention « Made in Côte d'Ivoire » sur les véhicules sortis de l'unité d'assemblage. Ces véhicules seront commercialisés en Afrique de l'ouest et du centre dans un premier temps et dans toute l'Afrique ultérieurement, grâce au réseau de distribution de la société IVECO.

« La réalisation de ce projet, met en avant les efforts de modernisation du secteur des transports entrepris par le Président de la République, Alassane Ouattara. Ce projet démontre que la Côte d'Ivoire est de retour. Il montre notre engagement à faire en sorte que le secteur des transports assure une sécurité et un confort à tous les usagers et soit un secteur propre, moderne, et porteur d'emplois innovants pour les jeunes », a déclaré le Ministre des Transports, Amadou Koné.

Le lancement et la présentation de cette chaîne d'assemblage et du véhicule produit, ouvrent une ère nouvelle dans l'industrie automobile en Côte d'Ivoire, mais aussi pour les usagers des transports en commun.

Le pays qui a enregistré, grâce aux réformes hardies entreprises par le gouvernement depuis 2017 dans le secteur des transports, une croissance historique de 57% de vente de véhicules neufs en 2021, se prépare à accueillir d'autres constructeurs. (abidjan.net)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram