Contact
Qui sommes nous

UEMOA : Des opérateurs économiques sensibilisés sur la titrisation des créances sur le marché régional

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 6 décembre 2021

Un forum sur la titrisation des créances et financement de l’économie s’est tenu, jeudi 02 décembre 2021 à Abidjan pour sensibiliser les opérateurs économiques sur ce mode de financement du marché, à l’initiative d’Afrique finance alternative (AFA).

Selon la Présidente directrice générale (PDG) de Joseph Titrisation, Massou Boua, ce forum inédit à la titrisation dans la zone UEMOA a pour ambition de promouvoir la technique, favoriser les échanges et d’accélérer ainsi la réalisation d’opérations d’envergure.

Il s’agit de positionner la technique au cœur de la stratégie du secteur bancaire, des institutions de microfinances, des Etats et sociétés publiques ainsi que d’entreprises commerciales de toutes tailles afin de leur apporter une alternative aux solutions de marché disponible.

C’est une activité réglementée dans la zone UEMOA par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF).
Ouvrant les travaux, le conseiller technique du directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Charles Dagrou, a rappelé que bien qu’existant au niveau international depuis fin, les années 1960, la technique financière de la titrisation de créance reste méconnue et intitulée au niveau du marché financier régional.

En Côte d’Ivoire a-t-il expliqué, la technique utilisée consiste en la transformation de certaines dettes en titre de créances matérialisés de moyen et de long terme cessible et négociable sur le marché régional.

Il a ajouté que la Côte d’Ivoire n’a pas encore réalisé d’opération financières en ayant recours à la technique de titrisation de créance comme utilisés au niveau international.

L’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné a salué cette bonne opportunité pour les banques et les entreprises. Environ 500 personnes constituées de banques, institutions de microfinance, investisseurs, régulateurs, société de gestion d’intermédiations, agence de notation association professionnelles et agence de développement prennent part à cette rencontre.

La titrisation est un financement dit alternatif qui permet de lever du financement sur le marché financier à travers la cession d’un portefeuille de créance. Cette technique financière s’adresse en particulier aux institutions financières, au secteur public et aux entreprises commerciales. (alome.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram