Contact
Qui sommes nous

Paludisme : forte hausse des décès en raison de la pandémie, le vaccin en ligne de mire

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 7 décembre 2021

Quelque 627 000 personnes sont mortes en 2020 à cause du paludisme. C’est la conclusion du Rapport sur le paludisme dans le monde de l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, publié ce lundi 6 décembre 2021. Cela représente 69 000 décès supplémentaires par rapport à l'année précédente dont les deux tiers sont la conséquence de la pandémie de Covid-19.

Dans son scénario catastrophe, l'OMS prévoyait que le nombre de morts dû au paludisme pourrait être multiplié par deux après une année de crise sanitaire liée au Covid-19.

Et certes, la pandémie et les confinements successifs ont engendré des perturbations dans la prévention du paludisme avec des problèmes dans la distribution des moustiquaires imprégnées de répulsifs par exemple ou encore dans le dépistage et l'accès aux traitements. Mais les pays touchés et leurs partenaires ont su réagir, se félicite l'OMS.

Soulagement donc mais pas de triomphalisme. Car pour la première fois en 20 ans, les chiffres sont en nette hausse : 14 millions de cas de paludisme et 69 000 victimes supplémentaires ont été recensés par rapport à l'année précédente.

Environ 69 000 morts supplémentaires ont été recensées l’année dernière, dont 47 000 sont imputables aux perturbations dans les services de préventions et de soin, principalement à cause de la pandémie de Covid-19... (rfi.fr)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram