Contact
Qui sommes nous

Burkina Faso : des avancées dans l’instauration d’un état civil numérique

Par: Narcis'KOUASSI
Publié le : 30 décembre 2021

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, à travers la Direction générale de la modernisation de l’état civil (DGMEC) a tenu, les 21 et 22 décembre 2021, un atelier de vulgarisation de la solution technologique intégrée ECIVIL, au profit des maires des communes de la région des Hauts-Bassins et de la zone d’intervention du Programme fédéral de Coopération internationale communale Belgique-Burkina Faso.

C’est l’ensemble des acteurs des 13 régions administratives du Burkina Faso et l’amélioration des statistiques subjacentes aux faits d’état civil qui sont visés par cette série d’ateliers, dont celui de Bobo en est le 4è du genre.

La région des Haut-Bassins, par exemple, affichait en 2018 un taux d’enregistrement des naissances de 45,53% contre 55,46% pour le niveau national.

Selon une étude préliminaire sur l’apatridie réalisée en 2018 dans 5 régions du Burkina Faso, 10,30% des populations enquêtées ne disposent pas d’acte de naissance et de ce fait, courent un risque d’apatridie.

La solution technologique ECIVIL est déjà déployée dans 22 communes et 135 formations sanitaires de 8 régions du Burkina. (aouaga.com)

Copyright © Jours d'Afrique 2020, tous droits réservés

Follow us:

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram