Le lycée français Jean Mermoz, à Dakar.

Le lycée français Jean Mermoz, à Dakar.

A la veille du déplacement du président français, Emmanuel Macron, en Afrique, une grève mondiale touche les réseaux d’enseignement français à l’étranger. Ainsi que de nombreuses autres institutions, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) qui est un établissement public, doit faire des économies. La première coupe demandée par l’Etat s’annonce à près de 33 millions d’euros. Environ 500 postes devraient être supprimés. A Dakar, au Sénégal, comme ailleurs, les enseignants, les élèves et les parents se sont mobilisés devant le lycée français. Les syndicats annoncent un taux de participation de 70 %. Craignant les silences des autorités, les syndicats à l’origine de cette grève annoncent d’ores et déjà de nouveaux mouvements.

KJ

Catégorie:

Education

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*