Samuel Eto'o Fils

Samuel Eto’o Fils

Le footballeur camerounais n’a pas aimé « le poisson d’avril » que lui a fait le magazine Jeune Afrique, et il a enjoint au magazine de corriger dans les brefs délais.

Le 1er Avril, le magazine Jeune Afrique a sur son site internet, publié sous forme de blague, une interview imaginaire de l’ex capitaine des lions indomptables du Cameroun, Samuel Eto’o Fils.

Dans « l’interview» qui semble s’inspirer des faits d’actualité, Samuel Eto’o dit « rêver de la présidence comme Jules César rêvait de Rome. » Selon les propos que lui a attribués Jeune Afrique.

Il dit aussi « bien connaitre la façon de penser des anglophones » ce qui lui offre la possibilité de résoudre facilement la crise anglophone qui secoue son pays le Cameroun.

Une blague que l’ancien lion indomptable n’a pas aimé.

Sur Facebook, l’international camerounais a publié un droit de réponse, épinglant Jeune Afrique mais aussi France 24 qui a repris cet entretien qu’il a qualifié de « canular malfaisant, aussi bien sur la forme que sur le fond. »

Eto’o Fils estime que « les propos qui lui dont attribués portent atteinte à son honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines ».

Après la mise au point du footballeur, Jeune Afrique a revu sa copie, précisant dès les premières lignes qu’il s’agissait d’une blague.

Catégorie:

Sports-en-Direct

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*