Le Britannique Mohamed Farah.

Le Britannique Mohamed Farah.

Le Britannique Mohamed Farah a conservé son titre de champion du monde du 10 000 mètres dans un Stade olympique en délire, ce 4 août à Londres, en ouverture des Mondiaux d’athlétisme 2017.

Envoyé spécial à Londres,

Rien n’y fait ! Que Mohamed Farah tombe en finale des JO 2016, que ses adversaires le bousculent ou que ceux de l’Afrique de l’Est – dont il est originaire – se liguent contre lui, le Britannique reste bel et bien le maître de la course de fond.

A 34 ans, « Mo » a en effet ajouté un troisième titre mondial consécutif sur 10.000 mètres à son immense palmarès, ce 4 juillet 2017 à Londres. Seuls les Ethiopiens Haile Gebrselassie et Kenenisa Bekele ont fait mieux avec quatre succès d’affilée sur les 25 tours de piste.

En 26 minutes, 49 secondes et 51 centièmes, le quadruple champion olympique a ainsi devancé l’Ougandais Joshua Cheptegei et le Kényan Paul Tanui, ce vendredi soir.

« Fantastique de courir avec lui »

Un sacre à l’issue d’une course au rythme très soutenu où Kényans et Ethiopiens notamment se sont relayés pour essayer de bloquer le passage à la vedette locale. Un plan anti-Farah voué à l’échec pour le plus grand plaisir du public londonien. Cheptegei était lui-même bien forcé de rendre hommage au futur retraité des tartans: « ça a été fantastique de courir avec lui, ça a été un plaisir ! »

C’est sous un feu d’artifice et au milieu des rugissements de plaisir que le natif de Mogadiscio a remporté la première de ses deux courses. Rendez-vous maintenant le 12 août pour la finale du 5.000 mètres, sa distance de prédilection, pour refaire le doublé des JO 2012 à Londres, notamment. « Ça a été incroyable ce soir, lance-t-il. Cet endroit occupe une place à part dans mon cœur. J’adore Londres ! Cette piste est spéciale ! Et je n’allais quand même pas décevoir 60.000 personnes ».

Désormais, seule une affaire de dopage pourrait venir ternir l’image du fondeur. L’entraîneur de Mohamed Farah, Alberto Salazar, est en effet cité dans un rapport de l’Agence américaine antidopage.

KJ

Catégorie:

Sports-en-Direct

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*