Forum Dubai

Le Forum économique s’est tenu le mercredi 1er et le jeudi 02 novembre 2017 à Dubaï. Quatre chefs d’Etats africains, des ministres et des centaines d’investisseurs et d’experts se rencontrent pour dynamiser les investissements en Afrique.
Le continent africain représente un cinquième de la population mondiale. Plusieurs secteurs restent en voie de développements, tel que l’énergie, les infrastructures et pleins d’autres. « L’Afrique a besoin d’une dizaines de milliards de dollars d’investissements dans les infrastructures et l’énergie », ont estimé des experts lors du Global Business Forum Africa qu’accueillent les Emirats Arabes Unis cette semaine.
Le pays du Golfe souhaite canaliser les prochains investissements en faveurs de l’Afrique. « Nous sommes face a une région, qui a plus forte croissance du monde », a déclaré Hamad Buamim, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï (DCCI).
Ce Forum est initié pour permettre de booster l’économie africaine et faire de l’Afrique un partenaire sûr de Dubaï dans l’avenir. Le volume des échanges commerciaux entre les Emirats arabes unis et l’Afrique s’élève à 35 milliards de dollars (environ 30 Mds EUR) et connaît chaque année une augmentation à 2 chiffres. « Nous voyons le potentiel d’une économie en croissance qui a beaucoup d’avenir. L’Afrique est un grand marché », a déclaré M. Buamim
Dans les cinq à dix ans à venir, les chefs d’Etats africains participants au forum espèrent voir de succès dans l’intégration entre les différents blocs économiques africains. « L’intégration est en train de se faire », a estimé Paul Kagame, le président du Rwanda, guest-speaker de cette rencontre internationale.

KJ

Catégorie:

Economie-Africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*