Les enfants des ateliers d'improvisation et de création d'espace sonore ont chanté l'Afrique.

Les enfants des ateliers d’improvisation et de création d’espace sonore ont chanté l’Afrique.

Mercredi, la soirée du conservatoire a été entièrement consacrée à l’Afrique, et la filiation entre poèmes et musique a été parfaite.
Les poètes du Groupe François-Villon et les différents ateliers instrumentaux du conservatoire ont fait découvrir aux nombreux spectateurs tous les aspects de la couleur de ce continent.
Qui es-tu ? Afrique, Algérie 1930, Témassi mon village, Égypte – Port Saïd en rade autant de titres qui, déclamés avec des voix pleines d’émotion, ont dépeint les joies et les souffrances de ce pays. Les enfants des ateliers d’improvisation et de création d’espace sonore, le chœur d’hommes et celui des femmes ont chanté l’Afrique avec beaucoup d’enthousiasme.
Les clarinettes, saxophones, flûte traversière, guitare, djembé et orchestre d’harmonie, dirigés par les professeurs et le directeur du conservatoire, ont donné un tempo assez rythmé de la musique africaine.

Prochaine soirée, mardi 14 mars, à l’amphithéâtre du centre des congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*