Cet appel survient après l'échec de la motion de défiance contre le président Zuma, rejetée mardi par le parlement.

Cet appel survient après l’échec de la motion de défiance contre le président Zuma, rejetée mardi par le parlement.

En Afrique du Sud, le parti d’opposition Alliance démocratique (DA) a appelé à la dissolution du parlement et à l’organisation de nouvelles élections nationales.

Cet appel survient après l’échec de la motion de défiance contre le président Zuma, rejetée mardi par le parlement.

Le leader de l’Alliance démocratique, Mmusi Maimane, a indiqué que son parti allait proposer une motion de dissolution du parlement jeudi et que la requête sera au cœur des débats bientôt.

Selon lui, l’ANC a peut-être gagné avec le rejet de la motion de défiance mais ce parti a perdu la confiance des Sud-africains.

Les députés ont voté jeudi soir à bulletin secret contre une motion de défiance visant à destituer le président sud-africain.

C’est la quatrième fois en deux ans que Jacob Zuma réussit à conserver son poste en dépit d’une large défection des élus de l’ANC.

KJ

Catégorie:

Actualites

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*