Le quartier administratif et d'affaires du Plateau, à Abidjan.

Le quartier administratif et d’affaires du Plateau, à Abidjan.

Des échanges, du réseau, et pourquoi pas des affaires. Les rencontres Africa 2017 ont débuté ce lundi matin à Abidjan en Côte d’Ivoire. C’est la seconde édition de ce rendez-vous, la première s’était déroulée à Paris en 2016. Et l’évènement se poursuivra ensuite au Kenya et en Tunisie.

Au Forum d’affaires, qui se tient au palais des congrès de l’hôtel Sofitel d’Abidjan, l’ambiance est studieuse. Les rendez-vous battent leur plein. Ce forum marathon de deux jours de rencontres et d’échanges entre entreprise grande ou petite, PME française et partenaire du continent africain, vient de s’ouvrir.

Ce sera d’abord à Abidjan ce lundi et mardi puis deux jours de rendez-vous également les 5 et 6 octobre à Nairobi au Kenya et à Tunis en Tunisie. Le but comme l’expliquait le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, ce matin, c’est de faire travailler les synergies entre savoir-faire français et besoin du continent dans des domaines aussi variés que les infrastructures, le service bancaire, les TIC et ainsi que la formation professionnelle.

L’enjeu comme a poursuivi le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, c’est de permettre aux entreprises tricolores de conserver une place privilégiée sur ce continent, une place qui s’érode quelque peu soulignait malicieusement le président. Les parts de marché de la France sur le continent africain sont en effet passées de 7% en 2005 à 4% en 2015.

Dans le même temps, l’emprise de la Chine par exemple sur ce même marché a augmenté de 6 points passant de 22 à 28%. Moralité, disait tout à l’heure un participant de ce forum, si la Chine s’éveille en Afrique, il va falloir que les entreprises françaises, elles, se réveillent.

KJ

Catégorie:

Forum

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*