Le ministre égyptien de la Culture, Helmy el-Nemnem, préside ce lundi à Assouan, en Égypte, l’ouverture de la troisième rencontre internationale sur la convergence des cultures africaines, axée sur le thème « Les cultures populaires en Afrique ».

culture africaine

Cette rencontre, qui entre dans le cadre de l’inauguration de la ville d’Assouan comme capitale de la culture africaine, va se poursuivre jusqu’au 16 novembre avec la participation de 100 chercheurs venus d’une vingtaine de pays africains et arabes. Les pays participants sont la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, le Soudan, le Soudan du Sud, le Tchad, la Somalie, le Burundi, le Kenya, le Mali, la Mauritanie, la Namibie, la Tanzanie, le Nigeria, la RD Congo, l’Ouganda, le Zimbabwe et l’Égypte.

La rencontre se penchera au cours de 11 séances de recherche et plusieurs tables-rondes sur de nombreux sujets dont les grandes cultures dans le continent et la place de la culture populaire, ainsi que les cultures populaires et les arts visuels (photographie, sculpture, etc.).

Le palais culturel d’Assouan va aussi abriter un exposé sur les publications du ministère égyptien de la Culture et certaines maisons d’édition et des prestations artistiques présentées par des troupes artistiques populaires.

KJ

Catégorie:

Cultures

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*